Le blogue lyrique

Une première québécoise pour l’opéra As One de Laura Kaminsky avec l’Orchestre classique de Montréal et un enregistrement de L’amant jaloux d’André Grétry pas l’ensemble Notturna

Blog Single

14 novembre 2020
(No 2020-35)

L’Orchestre classique de Montréal (OCM) présentera le 20 novembre 2020 à 19 h 30 la première québécoise de l’opéra de chambre As One de sur une musique et d’après un concept de Laura Kaminsky ainsi que sur un livret de Kimberly Reed et Mark Campbell. Diffusé en direct et webdiffusion sur les plateformes FacebookYouTube et LiveToune de l’OCM, d’une durée de 75 minutes et sans entracte, cette production mettra en vedette la mezzo-soprano québécoise Sarah Bissonnette et le baryton canadien Phillip Addis. La cheffe Geneviève Leclair dirigera le Quatuor à cordes de l’OCM La mise en scène a été confiée Eda Holmes et les projections seront réalisées par Kimberly Reed. La conception des éclairages est de Anne-Catherine Simard Deraspe.

Cette production sera disponible sera disponible en différé jusqu’au 4 décembre 2020. Vous pouvez faire l’achat de votre accès en ligne au modeste coût de 15 $ + taxes en vous rendant ici.

Créé en septembre 2014 au Brooklyn Academy of Music, As one met en scène une femme trans qui découvre son identité et apprend à s’aimer dans un monde où elle se sent exclue. Il s’agit d’une histoire universelle sur l’identite?, l’authenticite? et la compassion ! L’histoire suit Hannah, une femme trans interprétée par deux chanteurs, le baryton Phillip Addis (Hannah Before) et Sarah Bissonnette (Hannah After). L’opéra est conçu pour un quatuor à cordes et consiste en 15 chansons qui dépeignent les moments importants de la vie de la protagoniste principale, Hannah. 

L’OCM organise par ailleurs un forum sur le thème « L’identité de genre ». Animé par Tranna Wintour, ce forum mettre en présence Kimberley Reed et Geneviève Leclair qui échangeront notamment sur l’œuvre As one. Ce forum sera diffusé sur la page Facebook de l’OCM, d’abord en anglais le 14 novembre 2020 à 12 h et ensuite  en français le 15 novembre 2020 à la même heure. 

De la « Sombre Clarté » par les I Musici de Montréal… pour deux jours encore!

Les mélomanes disposent encore de deux jours pour visionner le concert d’ouverture de l’ensemble I Musici de Montréal dont la première a fait l’objet d’une webdiffusion le jeudi 12 novembre dernier. Je vous rappelle que le chef Jean-Marie Zeitouni y dirigeait le Stabat Mater de Pergolesi avec comme invitées la soprano Myriam Leblanc et la mezzo-soprano Maude Brunet. Le programme comprend également des œuvres instrumentales des compositrices Missy Mazzoli (Dark with Excessive Bright) et Kelly-Marie Murphy (In The Time of Our Disbelieving). Vous pouvez télécharger la note de programme ici. et vous procurer un accès à la webdiffusion en cliquant ici. Pour réserver votre accès à ce concert en différé jusqu'au 15 novembre 2020, vous pouvez cliquer ici.

Myriam Leblanc et Maude Brunet
Sombre clarté
I Musici de Montréal, 12 novembre 2020
Photographie : Daniel Turp

Vous pouvez lire le commentaire de ce concert dans l’édition du journal Le Devoir du vendredi 13 novembre 2020 sous la plume de son critique musical Christophe Huss et le titre « Beaucoup de musique dans un étrange silence ».

L'Hiver attend beaucoup de moi et La voix humaine… toujours en ligne

Je vous rappelle que la création mondiale de L'hiver attend beaucoup de moi  par l'Opéra de Montréal qui a eu lieu ce jeudi 5 novembre 2020 est encore disponible en webdiffusion et le sera jusqu’au 19 novembre. Vous pouvez faire l'achat de vos accès, pour la modique somme, de 20,00 $ en cliquant ici.

Je vous rappelle que l'œuvre originale de la compositrice Laurence Jobidon et la librettiste Pascale St-Onge se veut un hommage à la force, à la solidarité et à la résilience de ces femmes et fait appel à la soprano Vanessa Croome et la mezzo-soprano Florence Bourget. Elles sont accompagnées au piano par Jennifer Szeto qui assure également la direction musicale de la nouvelle oeuvre. Cette création est précédée en première partie de La Voix humaine de Francis Poulenc avec la soprano France Bellemare accompagnée quant à elle par la pianiste Esther Gonthier. La mise en scène des deux opéras est de Solène Paré.

Sous la plume du musicologue québécois Louis Bilodeau, une nouvelle critique de ces deux opéras a été publiée sur le site l’Avant-Scène Opéra et est accessible en cliquant ici.

Pour en savoir davantage sur cette création et sur sa conception, je vous invite à nouveau à lire, en cliquant le site de L'Opéra- Revue québécoise d'art lyrique ici sur le texte des propos tenus lors d'une RENCONTRE que la secrétaire de rédaction Matilde Legault et moi-même avons eu avec Laurence Jobin et Pascale St-Onge. Vous pourrez également lire  sur le site de la revue la critique de Matilde Legault intitulée « Opéra de MontréalD'une sensibilité déchirante- L'hiver attend beaucoup de moi et La Voix humaine ».

L’amant jaloux, un opéra-comique d’André Grétry pas l’ensembe Notturna

Le label québécois Atma classique fait paraître l’enregistrement de l’opéra-comique L’Amant jaloux d’André-Ernest-Modeste Grétry en version instrumentale sous forme concentrée. L’œuvre est jouée par l’ensemble Notturna qui est un collectif de musiciens jouant sur instruments d’époque et se consacrant à l’interprétation de la musique de chambre baroque inédite. Dirigé par Christoper Palameta, l’ensemble table sur la transparence et l’expressivité des instruments à vent anciens pour offrir des lectures « fougueuses et sensibles » d’un répertoire captivant. Vous pouvez écouter des extraits de l’album et en faire l’achat en cliquant ici.

La dernière d’une oeuvre québécoise sur la route… et une « Yannick Week »  sur la route numérique dans le cadre des Met Nightly Opera Streams

La dernière représentation de Prima Donna de Rufus Wainwright sera donnée en ce samedi 15 novembre 2020 au Kungliga Operan en Suède. Le chef Yannick Nézet-Séguin sera quant à lui sur la route numérique tout au long de la semaine. Le Metropolitan Opera de New York, dont il est le directeur musical, propose du 16 au 22 novembre 2020 une « Yannick Week » à l’occasion de laquelle sept (7) opéras dirigés par le chef québécois seront diffusés dans le cadre des Met Nightly Opera Streams. Pourront être ainsi visionnés Don Carlo (16 novembre), Faust (17 novembre), avec Michèle Losier dans le rôle de Siebel, Rusalka (18 novembre), avec Julie Boulianne dans le rôle du garçon de cuisine Turnspit, La Traviata (19 novembre), Dialogues des Carmélites (20 novembre), avec pour ce dernier opéra Jean-François Lapointe dans le rôle du Marquis de la Force, Turandot (21 novembre) et Wozzeck (22 novembre). Chaque diffusion devient disponible à 19 h 30 et reste accessible à la demande jusqu'à 18 h 30 le lendemain, à l'exception du flux du 20 novembre des Dialogues des Carmélites, qui sera disponible jusqu'au 21 novembre à 12 h. La diffusion de Turandot du 21 novembre commencera à 19 h 30 (heure normale de l'Est). Pour visionner des entrevues avec Yannick, des informations sur les distributions de chacun des opéras et avoir accès celles-ci, vous pouvez cliquer ici.

Yannick Nézet-Séguin
La Traviata 
de Giuseppe Verdi
Metropolitan Opera de New York, 4 décembre 2018

Le numéro 25 (Automne 2020) de L'Opéra- Revue québécoise d'art lyrique

La version numérique du numéro 25 (Automne 2020) de L’Opéra- Revue québécoise d’art lyrique a a été rendue accessible aux abonnés et abonnées dans sa version numérique la semaine dernière et sera mise à la poste la semaine prochaine avec une invitation à se réabonner. Je vous rappelle que ce numéro comprend un ENTRETIEN avec Pauline Vaillancourt et Marie-Annick Béliveau ainsi qu’un DOSSIER sur « Les opéras pour les enfants » signé par Pascal Blanchet et Éric Champagne. Un PORTRAIT du jeune ténor Joé Lampron-Dandonneau, qui est maintenant en ligne sur le site de la revue ici, y est présenté, comme l’est aussi celui de la mezzo-soprano canadienne Krisztina Szabo. Les propos recueillis lors d’une RENCONTRE avec Laurence Jobidon et Pascale St-Onge peuvent aussi être lus dans ce numéro. Il comporte quelques critiques ainsi qu’un INDEX préparé par Laurence Gauvin dont le dur labeur facilitera le repérage des articles et critiques publiés dans les 25 premiers numéros par plus de 100 collaborateurs et collaboratrices qui ont aussi à leur index.

À Place à l’Opéra, l’animatrice Sylvia L’Écuyer présentera le samedi 14 novembre 2020 l’opéra The Wreckers de la compositrice britannique Ethel Smyth. La distribution comprend Anne-Marie Owens, mezzo-soprano (Thirza), Justin Lavender, ténor (Mark), Peter Sidhom, baryton (Pascoe), David Wilson-Johnson, baryton (Lawrence), Judith Howarth, soprano (Avis), Anthony Roden, ténor (Tallan), Brian Bannatyne-Scott, basse (Harvey/A Man), Annemarie Sand, soprano (Jack). La Huddersfield Choral Society sera sous la direction de Odaline de la Martinez. L’animatrice proposera une entrevue avec la mezzo-soprano Sarah Bissonnette et le baryton Phillip Addis qui ne feront qu’un dans l’opéra As Oneprésenté par l’Orchestre Classique de Montréal (voir ci-haut). L’émission pourra être écoutée sur le site d’ICI musique Classique et sur l’application Ohdio le samedi 14 novembre 2020 à 13 h et à l’antenne d’ICI MUSIQUE le dimanche 15 novembre 2020 à 19 h.

À son émission La semaine lyriqueJustin Bernard fera entendre le dimanche 15 novembre 2020 les plus belles pages du répertoire lyrique. Je vous rappelle que vous pouvez syntoniser l’émission « en ondes radio » de 13 h à 15 h à Montréal (91,3 FM), Rimouski (104,1 FM), Sherbrooke (100,3 FM), Trois-Rivières (89,9 FM) et Victoriaville (89,3 FM). Elle peut être également écoutée en direct sur le site électronique de Radio VM à l’adresse http://www.radiovm.com.

En raison des nouvelles mesures sanitaires décrétées par le gouvernement du Québec, je vous rappelle que le Café d’art vocal a prolongé l'annulation de ses projections d’opéra. La reprise des Matinées et Soirées d'Opéramania n'a pas encore été annoncée par leur animateur Michel Veilleux.

*****

Je vous souhaite une agréable semaine lyrique!

Partager: