Le blogue lyrique

De la « Sombre Clarté » des I Musici de Montréal, une création réussie de L'Hiver attend beaucoup de moi et une nouvelle ère pour L'Opéra- Revue québécoise d'art lyrique

Blog Single

 7 novembre 2020
(No 2020-34)

Les I Musici de Montréal démarre leur 37e saison  avec la présentation d’un programme triple, en direct de l’Église St. Jax! et en webdiffusion le jeudi 12 novembre à 14 h. Le chef Jean-Marie Zeitouni dirigera le Stabat Mater de Pergolesi et a choisi comm solistes la soprano Myriam Leblanc et la mezzo-soprano Maude Brunet. En prélude, la contrebasse se retrouve au centre d’une œuvre méditative et enveloppante de la compositrice Missy Mazzoli qui s’est fait connaître avec la création de l’opéra Breaking the Waves inspiré du célèbre film de Lars Von Trier. L'ensemble  interprétera, en première mondiale, une oeuvre qu'elle a commandée à la compositrice canadienne Kelly-Marie Murphy et qui s'intitule In The Time of Our Disbelieving . Vous pouvez télécharger la note de programme ici. et vous procurer un accès à la webdiffusion en cliquant ici. Le concert sera également accessible en différé jusqu'au 15 novembre 2020.

Une création mondiale réussie avec L'Hiver attend beaucoup de moi !

La création mondiale de L'hiver attend beaucoup de moi  par l'Opéra de Montréal a eu lieu ce jeudi 5 novembre 2020. Ayant visionné cette première mondiale de l'œuvre originale de la compositrice Laurence Jobidon et la librettiste Pascale St-Onge,  je considère qu'il s'agit d'une création fort réunie, tant au plan musical et que dramatique, et partage les vues exprimées par Matilde Legault dans la critique mise en ligne sur le site de L'Opéra- Revue québécoise d'art lyrique sous le titre « Opéra de MontréalD'une sensibilité déchirante- L'hiver attend beaucoup de moi et La Voix humaine ».

Florence Bourget (Madeleine) et Vanessa Croome (Léa)
L'Hiver attend beaucoup de moi de Laurence Jobidon et Pascale St-Onge
Opéra de Montréal, 2020 Photographie : Yves Renaud

Je vous rappelle que le premier opus lyrique  de Laurence Jobidon et Pascale St-Onge se veut un hommage à la force, à la solidarité et à la résilience de ces femmes et fait appel à la soprano Vanessa Croome et la mezzo-soprano Florence Bourget. Elles seront accompagnées aux piano par Jennifer Szeto qui assurera également la direction musicale de la nouvelle oeuvre.

Pour en savoir davantage sur cette création et sur sa conception, je vous invite à nouveau à la lire ici sur le site de L'Opéra- Revue québécoise d'art lyrique  le texte des propos tenus lors d'une RENCONTRE que la secrétaire de rédaction - et critique - Matilde Legault et moi-même avons eu avec Laurence Jobin et Pascale St-Onge.

La création était précédée en première partie de la webdiffusion de  La Voix humaine de Francis Poulenc avec la soprano France Bellemare qui s'est avérée à la hauteur du très l'exigeant le rôle de la femme. Esther Gonthier était au piano et à la direction musicale.

France Bellemare
La Voix humaine de Francis Poulenc
Opéra de Montréal, 2020
Photographie : Yves Renaud

Confiée à Solène Paré,  la mise en scène des deux opéras s'est avéré sobre... et tout aussi réussie.

Je vous invite par ailleurs à prendre connaissance de la critique publiée le 6 novembre 2020 dans Le Devoir sous la plume de Christophe Huss et le titre « Qu'attendre de l'hiver à l'Opéra de Montréal et de l'Orchestre métropolitain ? ».

La webdiffusion de ces deux opéras se poursuit jusqu'au 19 novembre et vous pouvez faire l'achat de vos accès, pour la modique somme, de 20,00 $ en cliquant ici.

Le Requiem de Fauré par l'Orchestre métropolitain... toujours en ligne

La présentation du Requiem de Gabriel Fauré par l'Orchestre métropolitain et son Choeur, sous la direction de son chef Yannick Nézet-Séguin, est toujours accessible en webdiffusion et le sera jusqu'au vendredi 13 novembre 2020. Je vous rappelle que le chef de l'OM fait appel au baryton-basse Philippe Sly et à la soprano Suzanne Taffot pour interpréter la version originale du chef-d'oeuvre de Fauré. Destinée à célébrer la vie des Noirs en musique, le programme comprend également le motet The Chariot Jubilee du compositeur canadien afro-américain Nathaniel Dett. Vous pouvez acheter votre billet ici .

Solfeggio, le premier albun solo de la soprano Hélène Brunet

Pour son premier album solo chez ATMA Classique, la soprano Hélène Brunet a choisi des airs baroques et classiques pour lesquels elle ressent une profonde affinité. Placé sous la direction énergique d’Eric Milnes et jouant sur des instruments d'époque, L’Harmonie des saisons accompagne la soprano dansce programme comportant des oeuvres de Bach Haendel, Vivaldi, Mozart et Leonardo Vinci, dont deux de ses airs sont enregistrés en première mondiale.   

Une oeuvre québécoise sur la route

J'ai découvert que l'opéra Prima Donna de Rufus Wainwright était présenté dans une maison d'opéra suédoise, le Kungliga Operan, depuis le 10 octobre dernier et a pu être à cinq reprises depuis. Trois autres représentations sont prévues pour les 10, 12 et 14 novembre 2020.

La sortie du numéro 25 (Automne 2020) de L'Opéra- Revue québécoise d'art lyrique ... et une nouvelle ère pour la revue

Le numéro 25 (Automne 2020) de L’Opéra- Revue québécoise d’art lyrique a maintenant été expédiée aux abonnés et abonnées dans sa version numérique. Il comprend un fascinant  ENTRETIEN avec Pauline Vaillancourt et Marie-Annick Béliveau que j'ai par ailleurs mis en ligne sur le site de la revue et que vous pouvez lire ici. Je vous rappelle qu'il contient également un DOSSIER sur « Les opéras pour les enfants » signé par Pascal Blanchet et Éric Champagne, des PORTRAITS du jeune ténor Joé Lampron-Dandonneau et de la mezzo-soprano canadienne Krisztina Szabo et de la RENCONTRE avec Laurence Jobidon et Pascale St-Onge dont le texte intégral est aussi en ligne ici. Je vous rappelle que numéro contient également quelques critiques ainsi qu’un INDEX qui permettra de repérer avec facilité les articles et critiques publiés dans les 25 premiers numéros par plus de 100 collaborateurs et collaboratrices qui ont aussi à un index des auteurs et autrices.

Vous pouvez prendre connaissance de l'Infolettre no 25 que j'ai fait parvenir aux abonnés et abonnées en cliquant ici. et dans laquelle j'annonce également, comme je le fais également dans l'éditorial du numéro 25, les changements qui feront entrer la revue dans nouvelle ère et que je présente en ces termes : 

« Une nouvelle ère s’annonce pour L’Opéra – Revue québécoise d’art lyrique. Une commandite de services de Studio Colab, une filiale du groupe Québecor Media, qui privilégie une approche marketing stratégique centrée sur la création et le déploiement de contenu pertinent et captivant, permettra de donner un nouvel élan à la revue. Cet élan prendra notamment la forme d’une accentuation de son contenu numérique par la création d’un Bulletin québécois d’art lyrique publié mensuellement sur les plateformes numériques de la revue. La publication de la revue passera de 4 à 2 numéros par année, dans un format comportant une augmentation du nombre de pages. Le coût de l’abonnement sera réduit de 60 $ à 40 $, mais je peux vous assurer que vous en aurez pour votre argent ! Restez donc à l’affût ! Le premier Bulletin paraîtra en janvier et vous recevrez le prochain numéro de la revue en février ». 

À Place à l’Opéra, l’animatrice Sylvia L’Écuyer présentera d'abord en samedi 7 novembre 2020 l’opéra Salomé de Richard Strauss. La distribution comprend Hildegard Behrens, soprano (Salomé), Karl-Walter Bohm, ténor (Herodes), Agnes Baltsa, mezzo-soprano (Herodias), José van Dam, baryton-basse (Jochanaan), Wieslaw Ochman, ténor (Narraboth), Helja Angervo, mezzo-soprano (Page d’Herodias). L’orchestre philharmonique de Vienne sera sous la direction de Herbert von Karajan. L'animatrice s'entretiendra en début d'émission avec la mezzo-soprano Stéphanie Pothier. Sylvia L'Écuyer fera ensuite entendre le nouvel enregistrement de l'opéra L’île du rêve dReynaldo Hahn qui met en présence Hélène Guilmette, soprano (Mahénu), Cyrille Dubois, ténor (Georges de Kerven, dit Loti) Anaïk Morel, mezzo-soprano (Oréna),  Artavazd Sargsyan, ténor (Tsen-Lee / 1er Officier) Ludivine Gombert, soprano (Téria / Faïmana), Thomas Dolié, baryton (Taïrapa, Henri). Le Münchner Rundfunkorchester et le Choeur du Concert Spirituel seront dirigés par Hervé Niquet. L’émission pourra être écoutée sur le site d’ICI musique Classique et sur l’application Ohdio le samedi 7 novembre à 13 h et à l’antenne d’ICI MUSIQUE le dimanche 8 novembre à 19 h.

À son émission La semaine lyriqueJustin Bernard fera entendre le dimanche 8 novembre 2020 les plus belles pages du répertoire lyrique. Je vous rappelle que vous pouvez syntoniser l’émission « en ondes radio » de 13 h à 15 h à Montréal (91,3 FM), Rimouski (104,1 FM), Sherbrooke (100,3 FM), Trois-Rivières (89,9 FM) et Victoriaville (89,3 FM). Elle peut être également écoutée en direct sur le site électronique de Radio VM à l’adresse http://www.radiovm.com.

En raison des nouvelles mesures sanitaires décrétées par le gouvernement du Québec, je vous rappelle que le Café d’art vocal a prolongé l'annulation de ses projections d’opéra. La reprise des Matinées et Soirées d'Opéramania n'ont pas encore été annoncées par leur animateur Michel Veilleux.

*****

Je vous souhaite une agréable semaine lyrique!

Partager: