Le blogue lyrique

Un appel au public du Domaine Forget de Charlevoix pour « Le concert Évasion » de son ambassadrice Marie-Nicole Lemieux, des pétitions pour les arts vivants et les artistes et pour un « Grand chantier artistique et musical québécois »

Blog Single

30 mai 2020
(No 2020-21)

Même s'il a dû annuler son festival international de 2020, Le Domaine Forget de Charlevoix convie les mélomanes à trois rendez-vous musicaux présentés comme « Les concerts Évasion » qui seront enregistrés dans la salle de concert du Domaine. Animés par Françoise Davoine, chaque concert donnera lieu non seulement à des prestations musicales, mais aussi à entrevues  avec de grands artistes de renommée internationale.

Prévu pour le dimanche 14 juin à 17 h, le premier concert mettre en vedette notre contralto nationale Marie-Nicole Lemieux accompagnée par le grand pianiste québécois Louis Lortie. Du 1er au 5 juin, le public est d'ailleurs invité à faire une « demande spéciale » à la chanteuse et pourra le faire sur la page Facebook du Domaine Forget en cliquant ici. L'une des demandes spéciales sera retenue pour les artistes et sera interprétée lors du concert du 14 juin.

Marie-Nicole Lemieux

Les Concerts Évasion donneront lieu le 12 juillet 2020 à une grande fête de la guitare (Rene Izquierdo, Marco Tamayo, Quatuor de guitares du Canada) et le 2 août à un rendez-vous avec le « pianiste » Yannick Nézet-Séguin, entouré de Kerson Leong et Yukari Cousineau aux violons, Stéphane Tétreault au violoncelle et Pierre Tourville à l’alto.

Les trois concerts pourront être écoutés en ligne sur le site du Domaine Forget en cliquant ici


Des pétitions pour soutenir les arts vivants et les artistes

La mezzo-soprano Stéphanie Pothier et son collègue flûtiste Jeffrey Stonehouse ont initié la pétition « Arts vivants : pour la prolongation de la PCU et le soutien de la diffusion numérique » qui interpelle la ministre de la Culture et des Communications du Québec Nathalie Roy et le ministre du Patrimoine canadien Steven Guilbeault. On y lit que « …dans l’urgence d’éviter l’effondrement de l’écosystème des arts vivants, nous réclamons des actions immédiates, requises par tous les paliers de gouvernements en commençant par une meilleure compréhension des enjeux reliés aux arts vivants par le gouvernement. » Je vous invite à la signer, comme j'ai tenu à le faire moi-même et comme l'ont fait 3276 personnes au moment où ces lignes sont écrites. La pétition est disponible en ligne ici.

Cette pétition suit une première initiative qui réclamait une « Indemnisation pour les artistes pigistes suite aux annulations de spectacles (COVID-19) ». Cette pétition a été signé à ce jour par 28 476 personnes et je vous invite, comme je l'ai fait aussi, à faire entendre votre voix en la signant ici.

De l'aide aux artistes et pour « un grand chantier artistique et musical québécois »

Au sujet de l'aide aux artistes, je vous invite à prendre connaissance de la proposition fort intéressante formulée par Serge Joyal dans un article publié dans Le Devoir d'aujourd'hui (p. B-12) sous le titre « Pour un grand programme de commandes publiques en culture ». Il y fait notamment référence au Federal Art Project qui avait été institué par le gouvernement des États-Unis d'Amérique dans le cadre du New Deal du président Franklin Delanoe Roosevelt. Il aurait également pu signaler le Federal Music Project qui était un programme analogue destiné aux musiciens et musiciennes.

Le retour des artistes québécois sur scène suscite l'intérêt du critique musical du journal Le Devoir Christophe Huss, qui signe dans Le D Magazine d'aujourd'hui (p. 10 et 11) un texte intitulé « Le chemin des salles s'annonce long pour les musiciens québécois » dans lequel il s'interroge sur « Un écart Europe-Québec? » et écrit : "Si le milieu québécois s’impatiente, c’est que les exemples de déconfinement artistique se succèdent en Europe. Isolde Lagacé, directrice de la salle Bourgie, remarque que la vague de la pandémie a atteint le Québec trois semaines après l’Italie et deux semaines après la France. "Donc, si l’Europe ouvre le 1er juillet, il n’y a aucune raison d’attendre le 1er janvier ici?!?" ». Il y signale que « Franck Riester, ministre français de la Culture, a dit souhaiter, mardi dernier, une réouverture progressive des salles de spectacle et des théâtres dès juin. En Autriche, le ministère de la Santé a autorisé les spectacles devant 100 personnes, une jauge qui passera à 250 le 1?? juillet et à 1000, sous certaines conditions, le 1er août. Le Festival de Salzbourg tiendra ainsi 90 événements entre le 1er et le 30 août. En Italie, le Festival Rossini de Pesaro a été maintenu du 8 au 20 août et les organisateurs ont imaginé des sièges cloisonnés pour les spectateurs. Quatre grands festivals italiens auront lieu cet été : Pesaro, Ravenne, Torre del lago (Puccini) et Martina Franca, alors que la Scala de Milan, métropole emblématique de la Lombardie — épicentre européen de la pandémie —, prévoit une réouverture en septembre. Depuis le 25 mai, les concerts extérieurs devant 400 personnes et intérieurs devant 50 personnes sont autorisés en Espagne ».

Salle reconfigurée du Theater am Schiffbauerdamm, Berlin

Qu'attend donc le gouvernement du Québec pour bouger sur la question du déconfinement dans le secteur les arts de scène ? Et pour faire amende honorable, pourquoi n'initierait-il pas lui-même l'équivalent d'un New Deal prenant la forme d'un « Grand  chantier artistique et musical québécois » s'inspirant des Federal Art and Music Projects ?

Le Petit Festival d'ICI Musique... et ses « Trésors d'archives »

En soutien aux artistes d’ici, la chaîne radiophonique ICI Musique « Le Petit festival » se poursuivra - et se terminera cette semaine. Après avoir donné l'antenne à Yannick Nézet-Séguin et à Kent Nagano, et dans le cadre de son émission « Toute une musique », l'animatrice Marie-Christine Trottier présente sous le thème « Trésors d’archives : nos musiciens en concert », quelques concert mémorables présentés par Les Violons du Roy, l'orchestre de chambre I Musici, l'ensemble Arion, l'Orchestre symphonique de Québec, la Société de musique contemporaine du Québec, Les Idées heureuses, le Trio Hochelaga, l'Orchestre symphonique de Laval, le Studio de musique ancienne de Montréal ainsi qu'un récital de la soprano Karina Gauvin. Pour écouter ce récital et les autres concerts, vous pourrez vous  rendre sur le site d'ICI Musique en cliquant ici


Des règles nouvelles pour l'attribution des prix au Concours Do MI Si La Do Ré des Jeunesses musicales

Je vous rappelle que le Concours Do Mi Si La Do Ré de la Fondation des Jeunesses Musicales Canada a donné lieu à la participation de 200 jeunes artistes et la présentation de 172 vidéos. Le public est maintenant invité à voter pour l'artiste de son choix jusqu'au 14 juin 2020, ce qui pourra être fait en cliquant ici.

Le Concours Do Mi Si La Do Ré a modifié les règles d'attribution des prix et a institué deux Prix distincts. Ainsi, toutes les vidéos retenues participeront à chacune des catégories, soit le Prix artistique décerné par un jury et le Prix de participation accordé à la suite d'un vote populaire. Les bourses attribuées pour le prix artistique seront les suivantes : Premier prix : 10 000 $; Deuxième prix : 5 000 $; Troisième prix : 3 000 $. Les 7 autres finalistes recevront chacun une bourse de 1 000 $. pour ce qui est du Prix de participation, le Premier prix sera de 3 000 $, Deuxième prix de 2 000 $  et le Troisième prix de 1 000 $. Tous les surplus amassés dans le cadre de la campagne de financement serviront à bonifier des prix et bourses. Toutes les sommes recueillies seront quant à elles versées à des participants du Concours Do Mi Si La Do Ré. Une présentation complète de deux catégories de prix et de leurs modes de sélecton est accessible ici.

De l'opéra sur la Toile... d'ici et d'ailleurs sur la planète lyrique

L'Opéra de Québec continue de rendre accessible sur sa page Facebook des extraits de ses productions. Cette initiative l'« OPÉRA POUR TOUS » a donné lieu à la mise en ligne de plusieurs nouvelles capsules durant la dernière semaine et celles-ci peuvent être visionnées ici. Parmi les nouvelles capsules, je vous invite à visionner ici celle où l'on peut entendre la mezzo-soprano Julie Boulianne interpréter l'air « D'amour, l'ardente flamme » dans La Damnation de Faust d'Hector Berlioz lors du Festival d'opéra de Québec en 2013.

Je vous rappelle que vous pouvez toujours visionner l'intégrale de La Vie parisienne de Jacques Offenbach dans la production de l'Atelier d'opéra de l'Université de Montréal (AOUM) (Acte IActe IIActe III et Acte IV). Des productions antérieures de l'AOUM sont également accessibles via le site de Faculté de musique en cliquant ici.

L'Orchestre symphonique de Québec diffuse toujours sur son site la capsule-vidéo où l'on peut entendre ici une interprétation de l'intermezzo de l'opéra Cavalleria rusticana de Pietro Mascagni. L'Orchestre métropolitain et l'Orchestre symphonique de Montréal ne diffusent pas cette semaine de concerts à contenu lyrique et vocal.

Au Canada et après avoir créé son « Digital Content Hub » pour une série Opera at home permettant d'entendre ici des extraits de ses diverses productions, la Canadian Opera Company (COC) a décidé de donner accès à la version intégrale de certaines de ses productions antérieures « From the vault ». Le premier opéra qui peut être visionné est Arabella de Richard Strauss dans la production de COC de 2017 et il peut l'être en cliquant ici.

Dans la co-production du Pacific Opera Victoria et du Vancouver Opera, The Flight of the Hummingbird, l'opéra-jeunesse du compositeur québécois Maxime Goulet peut être visonné ici.

S'agissant des productions, concerts et récitals dont la diffusion est assurée sur la Toile par les autres compagnies de notre planète lyrique, le Metropolitan Opera de New York  poursuit ses « Nightly Met Opera Streams ». Pourront être visionnés cette semaine : L'Elisir d'Amor de Donizetti (30 mai), Salome de R. Strauss (31 mai), I Puritani de Bellini (1er juin), Lulu de Berg (2 juin), Orfeo ed Euridice de Gluck (3 juin), Tosca de Puccini (4 juin ) et The Exterminating Angel d'Adès (5 juin).

Comme nous le révèle par ailleurs le site d'Opera America, un très grand nombre de compagnies américaines présentent des productions et des récitals en ligne.

Les grandes maisons d'opéra européennes que sont le Wiener Staatsoper, l'Opéra national de Paris, l'Opéra comique de Paris), le Théâtre des Champs-Élysées de Paris, le Théâtre de la Monnaie, le Royal Opera House Covent Gardenle Staatsoper unter den linden, le Bayerische Staatsoper et le Festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence poursuivent aussi leurs projections en ligne.

Pour les faits saillants de la prochaine semaine lyrique et musicale « en ligne », je vous invite à lire le onzième carnet de concerts qu'a fait paraître hier dans Le Devoir Christophe Huss sous le titre (différent de ces précédents articles) « Votez pour les musiciens- La 11e sélection du carnet de concerts de la fin de la semaine fait appel à la participation ».

Je vous rappelle qu'Imoden Tilden, la « Senior Arts Editor » du journal britannique The Guardian, publiait aussi un carnet semblable sous le titre « Lockdown listening: classical music and opera to stream at home ».

Un nouveau rappel du libre accès universel à la version numérique du numéro 23 de L'Opéra- Revue québécoise d'art lyrique et son impression et la suite de la préparation du numéro 24 (Été 2020)

Je vous rappelle à nouveau que  vous avez maintenant accès au texte intégral du dernier numéro 23 (Printemps 2020) de  L'Opéra- Revue québécoise d'art lyrique. Celui-ci peut être  consulté et téléchargé en ligne ici. Ce numéro comprend un ENTRETIEN avec Marie-Nathalie Lacoursière, un DOSSIER sur l'opéra Don Quichotte, une RENCONTRE avec le directeur général et artistique de l'Opéra de Québec et du Festival d'opéra de Québec Grégoire Legendre, un PORTRAIT de la jeune artiste Jessica Latouche, un PROFIL du Théâtre lyrique de la Montérégie ainsi que des RÉTROSPECTIVES consacrées à La Flûte enchantée au Québec et au Teatro alla Scala de Milan. Le numéro se conclut par une CODA portant sur « La médiation de la musique et l'opéra » rédigée par le du musicologue Michel Duchesneau.

La préparation du numéro 24 (Été 2020) se poursuit. En remplacement de sa section ACTUALITÉS et notamment de la rubrique « Nos artistes sur la route », la revue proposera une section sur « Nos artistes en confinement ».  Le numéro comprendra aussi, comme je vous en ai informé un ENTRETIEN avec Jean-Jacques Nattiez... le musicologue, l'opéra et la recherche de totalité, mais également, sous la plume de ce dernier, un DOSSIER intitulé « Temps vécu, temps dramatique et temps musical dans La Bohème de Puccini ».

Dans le cadre de l’émission Place à l’OpéraSylvia L’Écuyer poursuit aujourd'hui la série d'émissions sur le thème « L'opéra n’est pas leur seule passion » inauguré la semaine dernière. Elle aura pour troisième invitée la soprano québécoise Karina Gauvin... passionnée par la photographie! En ce samedi 30 mai 2020, celle-ci a a choisi de faire entendre sa version préférée de l’opéra Tito Manlio d’Antonio Vivaldi. La distribution comprend Nicola Ulivieri, baryton-basse (Tito), Karina Gauvin, soprano (Manlio), Ann Hallenberg, mezzo-soprano (Servilia), Marijana Mijanovic, contralto (Vitellia), Barbara Di Castri, mezzo-soprano (Devio), Debora Beronesi, mezzo-soprano (Lucio Christian Senn, baryton-basse (Lindo) et Mark Milhofer, ténor (Geminio). Le Chœur et l’Orchestre Accademia Bizantina seront sous la direction d’Ottavio Dantone. Je vous rappelle l'émission sera reprise à l’antenne d’ICI MUSIQUE le dimanche 31 mai 2020 à 19 h.

Les autres artistes lyriques qui participeront à cette série de Place à l'opéra seront Lyne Fortin (Suor Angelica et La Traviata) (6-7 juin) et Florie Valiquette (Le Nozze di Figaro) (13-14 juin).

À son émission La semaine lyriqueJustin Bernard fera entendre le dimanche 31 mai  2020 les plus belles pages du répertoire lyrique. Je vous rappelle que vous pouvez syntoniser l’émission « en ondes radio » de 13 h à 15 h à Montréal (91,3 FM), Rimouski (104,1 FM), Sherbrooke (100,3 FM), Trois-Rivières (89,9 FM) et Victoriaville (89,3 FM). Elle peut être également écoutée en direct sur le site électronique de Radio VM à l’adresse http://www.radiovm.com.

Le Café d’art vocal a suspendu ces projections d'opéra du samedi après-midi et les reprises du jeudi soir, comme ont été également reportées les Matinées d’Opéramania et les Soirées d'Opéramania.

*****

Je vous souhaite une agréable semaine... et une suite de confinement qui, grâce à la Toile, pourra continuer d'être lyrique...

Partager: