Le blogue lyrique

Des Mélodies passagères par la soprano Marianne Lambert, La Vie parisienne d'Offenbach par l'Atelier d'opéra de l'Université de Montréal en ligne et un message de Joyce DiDonato, l'amie de l'OM!

Blog Single

9 mai 2020
(No 2020-18)

À travers la musique de plusieurs grands mélodistes, la soprano Marianne Lambert propose dans un enregistrement qui paraîtra sur étiquette Fidelio le 15 mai 2020 un programme qui évoque l’évasion, le voyage, le rêve et la sensualité. L'album s'ouvre sur Psyché d'Émile Paladilhe, et permet d'entendre les Mélodies passagères de Samuel Barber qui donnent le nom à l'album, les Quatre poèmes hindous de Maurice Delage, Les adieux de l'hôtesse arabe de Georges Bizet, les Canciones Amatorias d'Enrique Granados, Les filles de Cadix de Léo Delibes, Nuit d'Espagne de Jules Massenet et, de notre grand compositeur national Calixa Lavallée, Andalouse.

Accompagnée au piano par Julien Leblanc, Marianne Lambert interprète dans ce premier album des mélodies présentées dans le livret comme étant « d’inspiration exotique et évoqu[a]nt des souvenirs souvent doux, parfois amers, des passages obligés que la vie impose et des contemplations de la nature en projection »... et qui sont « envoûtantes et imaginatives ». Deux extraits de l'album seront accessibles à compter du 15 mai 2020, soit Un tombeau dans un parc de Samuel Barber et Lahore - Un sapin isolé de Maurice Delage. Si vous voulez voir Marianne Lambert dans le processus d'enregistrement du disque, vous pouvez cliquer ici. Vous pourrez aussi l'entendre présenter ici le projet de disque et la voir donner la parole aux artistes et techniciens qui y ont participé.

Ce premier album solo sera disponible sur toutes les plateformes numériques ainsi que sur Anémone 13. Pour l'achat du disque vous pouvez cliquer iciVous pourrez aussi en effectuer l'achat par téléchargement ici. Un lancement virtuel de l'album aura lieu le vendredi 15 mai à 19 h 30 sur la page Facebook de Marianne Lambert et vous pourrez visionner une invitation pour y assister ici.

La nouvelle cohorte 2020-2021 de l'Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal

Misant sur l'avenir et sa prochaine saison, l'Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal a présenté les cinq jeunes artistes qui se joindront aux cinq résidents et résidentes de l'Atelier pour former sa prochaine cohorte 2020-2021. Il s'agit des sopranos Sarah Dufresne et Lucie St-Martin, de la mezzo-soprano Sydney Frodsham, du baryton Geoffrey Schellenberg et de la pianiste Andrea Van Pelt Pereira. Seront de retour pour une autre année les sopranos Vanessa Croome et Kirsten LeBlanc, le ténor Matthew Emersen Dalen, le baryton-basse Jean-Philippe Mc Clish et la pianiste Holly Kroeker.

Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal Cohorte 2020-2021

Aux temps du coronavirus, l'Atelier offrent une formation à distance. Ses artistes en résidence peuvent ainsi poursuivre leur apprentissage (en ligne!) avec entre autres, des cours de langues, de diction et d'interprétation ainsi que des séminaires sur la gestion de l'anxiété.

La Vie parisienne d'Offenbach par l'Atelier d'opéra de l'Université de Montréal en ligne

L'Atelier d'opéra de l'Université de Montréal (AOUM) fait à son tour le nécessaire virage numérique et il nous est maintenant permis d'écouter les deux premiers actes de la production de La Vie parisienne de Jacques Offenbach dont la première avait lieu le 27 février 2020 à la salle Claude-Champagne. Je vous rappelle que la direction de l'Orchestre de l'Université de Montréal (OUM) était assumée par son chef Jean-Francois Rivest, que le directeur de l'AOUM Robin Wheeler en avait assuré la direction artistique et que la mise en scène avait été confiée à Alain GauthierFrancis Perron avait agi comme pianiste et chef de chant. Vous pourrez écouter les premier et deuxième actes de La Vie parisienne ici et ici. Et après votre visionnement, peut-être aimeriez-vous lire ici la critique du musicologue Louis Bilodeau parue sous le titre « Une effervescence contagieuse » à la page 32 du dernier numéro 23 (Printemps 2020) de L'Opéra - Revue québécoise d'art lyrique.


D'autres extraits des productions de l'AOUM, sont également accessibles via le site de la Faculté de musique en cliquant ici, dont celle des Dialogues des Carmélites de Francis Poulenc dans la remarquable mise en scène de François Racine dont vous pouvez visionner des extraits ici.

Encore et toujours davantage d'opéra sur la Toile

Sur la page Facebook de l'Opéra de Québec, vous retrouverez sept (7) nouveaux extraits des productions de la compagnie lyrique de notre capitale nationale. S'inscrivant dans l'initiative l'« OPÉRA POUR TOUS », elles peuvent être visionnées ici. Parmi les nouvelles capsules, je vous invite à visionner celle où l'on entend la soprano Hélène Guilmette interpréter l'air « Quando m'en vo » dans le rôle de Musetta, tiré de la production de La Bohème de Giacomo Puccini présentée en mai 2016.

L'Orchestre métropolitain (OM) nous invite cette semaine à tendre l’oreille afin de découvrir, en archive audio, la première partie de l'ultime concert de sa tournée aux États-Unis d'Amérique au Verizon Hall de Philadelphie le 24 novembre 2019 dernier. Sous la direction de Yannick Nézet-Séguin, vous pourrez écouter l'OM interpréter l’Ouverture de La Clemenza di Tito de Wolfgang Amadeus Mozart ici et entendre ensuite Joyce DiDonato dans les airs « Parto, parto » et « Non più di fiori ». La mezzo-soprano américaine a d'ailleurs gentiment livré un message à l'intention de Yannick, de ses musiciens et musiciennes et du public de l'OM que vous pourrez visionner ci-après :

L'Orchestre symphonique de Montréal ne diffuse pas de concerts à contenu lyrique et vocal cette semaine.

Sur son « Digital Content Hub » et sous le thème « Opera at home », la Canadian Opera Company (COC) présente quant àm elle sur sa chaîne YouTube des extraits de ses diverses productions. Vous pouvez en visionner 45 en cliquant ici.

S'agissant des productions, concerts et récitals dont la diffusion est assurée sur la Toile par les autres compagnies de notre planète lyrique, le Metropolitan Opera de New York  poursuit ses « Nightly Met Opera Streams ». Pourront être visionnés cette semaine le film The Opera House (9 mai), Cavaliera Rusticana et Pagliacci de Mascagni et Leoncavallo (10 mai), Werther de Massenet (11 mai), The Tempest d'Adès (12 mai), Ariadne auf Naxos de R. Strauss (13 mai), Peter Grimes de Britten (14 mai) et Lucia di Lamermoor de Donizetti (15 mai). Comme nous le révèle par ailleurs le site Opera America, un très grand nombre de compagnies américaines présentent des productions et des récitals en ligne.

Les grandes maisons d'opéra européennes que sont le Wiener Staatsoper, l'Opéra national de Paris, l'Opéra comique de Paris), le Théâtre des Champs-Élysées de Paris, le Théâtre de la Monnaie, le Royal Opera House Covent Gardenle Staatsoper unter den linden, le Bayerische Staatsoper et le Festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence poursuivent également leurs projections en ligne.

Pour les faits saillants de la prochaine semaine lyrique et musicale « en ligne », je vous invite à lire le septième article que fait paraître dans Le D Magazine du journal Le Devoir d'aujourd'hui le critique musical Christophe Huss sous le titre « Votre carnet de concerts de la semaine (VII) ». Je vous rappelle qu'Imoden Tilden, la « Senior Arts Editor » du journal britannique The Guardian, publie aussi un carnet semblable sous le titre « Lockdown listening: classical music and opera to stream at home ».

Le Concours DO MI SI LA DO RÉ (Domicile adoré) par la Fondation des Jeunesses musicales

Il ne reste que quelques jours - jusqu'au 13 mai 2020 à minuit - aux jeunes artistes d'ici pour s'inscrire, sans frais, au Concours Do Mi Si La Do Ré (Domicile adoré) de la Fondation des Jeunesses Musicales Canada (FJMC). Ce concours est destiné à venir en aide aux jeunes instrumentistes, interprètes, compositeurs et compositrices de musique classique de moins de 30 ans et qui composeront et interpréteront, sur le thème du confinement, une pièce musicale de trois (3) minutes ou moins à partir la phrase musicale Do Mi Si La Do Ré (Domicile adoré). Pour y participer et en conformité avec les règlements su concours que vous pourrez consulter ici, les personnes intéressées doivent s'inscrire via un formulaire qui est en ligne ici et faire parvenir leur enregistrement de la composition incluant la phrase musicale Do Mi Si La Do RÉ ici. Vous trouverez des renseignements détaillés sur le concours dans la sections ACTUALITÉS du site de L'Opéra - Revue québécoise d'art lyrique en cliquant ici.


Un libre accès universel à la version numérique du numéro 23  de L'Opéra- Revue québécoise d'art lyrique

Aux temps du coronavirus et après l'avoir fait parvenir à ses abonnés et abonné.e.s il y a maintenant un mois, L'Opéra - Revue québécoise d'art lyrique offre aux opéraphiles d'ici et à l'ensemble des lyricomanes du monde le texte intégral de son dernier numéro 23 (Printemps 2020). Il peut être  consulté et téléchargé en ligne ici.

Je vous rappelle que ce numéro comprend un ENTRETIEN avec Marie-Nathalie Lacoursière, un DOSSIER sur l'opéra Don Quixote, une RENCONTRE avec le directeur général et artistique de l'Opéra de Québec et du Festival d'opéra de Québec Grégoire Legendre, un PORTRAIT de la jeune artiste Jessica Latouche, un PROFIL du Théâtre lyrique de la Montérégie ainsi que des RÉTROSPECTIVES consacrées à La Flûte enchantée au Québec et au Teatro alla Scala de Milan. Le numéro se conclut par une CODA portant sur « La médiation de la musique et l'opéra » rédigée par le du musicologue Michel Duchesneau.


Je vous rappelle que la livraison de version imprimée est retardée en raison de la cessation des services d'impression pour les organisations et entreprises autres que celles définies par le gouvernement comme étant essentielles! Je vous invite à faire l'achat de ce numéro 23 (Printemps 2020) ou à vous abonner à la revue en cliquant ici.

Nos artistes lyriques du Québec sur la route... toujours en congé forcé!

à suivre..

Dans le cadre de l’émission Place à l’OpéraSylvia L’Écuyer présentera la dernière retransmission d'opéras du Metropolitan Opera de la saison 2019-2020. En raison de l'annulation des autres productions de la saison du Met, ce sont des productions antérieures de la compagnie lyrique newyorkaise qui seront radiodiffusées. En ce samedi 9 mai 2020, l'on pourra entendre Maria Stuarda de Gaetano Donizetti dans une version enregistrée le 19 janvier 2013. La distribution comprend Joyce DiDonato, mezzo-soprano (Maria Stuarda), Elza van den Heever, soprano (Elisabetta), Matthew Polenzani, ténor (Leicester), Joshua Hopkins, baryton (Cecil) et Matthew Rose, basse (Talbot). LeCchoeur et l’Orchestre du MET seront sous la direction de Maurizio Benini. En entrevue, l'animatrice recevra le musicologue Damien Colas qui fera pénétrer les auditeurs et auditrices dans l’univers musical de Donizetti. Après l'opéra, Sylvia L'Écuyer s'entretiendra avec le chef Yannick Nézet-Séguin. Je vous rappelle l'émission sera reprise à l’antenne d’ICI MUSIQUE le dimanche 10 mai 2020 à 19 h.

Cette émission sera la dernière radiodiffusion de la saison du MET. La semaine prochaine, à Place à l'opéra, on assistera au  début d'une série d'émissions sur le thème « L'opéra n’est pas leur seule passion » dont le premier invité sera la basse québécoise Tomislav Lavoie... passionné de hockey!

À son émission La semaine lyriqueJustin Bernard fera entendre le dimanche 10 mai  2020 les plus belles pages du répertoire lyrique. Je vous rappelle que vous pouvez syntoniser l’émission « en ondes radio » de 13 h à 15 h à Montréal (91,3 FM), Rimouski (104,1 FM), Sherbrooke (100,3 FM), Trois-Rivières (89,9 FM) et Victoriaville (89,3 FM). Elle peut être également écoutée en direct sur le site électronique de Radio VM à l’adresse http://www.radiovm.com.

Le Café d’art vocal a suspendu ces projections d'opéra du samedi après-midi et les reprises du jeudi soir, comme ont été également reportées les Matinées d’Opéramania et les Soirées d'Opéramania.

*****

Je vous souhaite une agréable semaine... et un confinement qui, grâce à la Toile, pourra aussi être lyrique..

Partager: