Le blogue lyrique

Une journée d'étude sur « Les mises en scène d'opéra » par l'Observatoire québécois d'art lyrique », une Carmen pour tout le Québec sur grand écran et La Vie parisienne par l'Atelier d'opéra de l'Université de Montréal

Blog Single

22 février 2020
(No 2020-07)


En collaboration avec l’Observatoire interdisciplinaire de création de recherche en musique (OICRM) et l’Opéra de Montréal, le nouvel Observatoire québécois d’art lyrique (OQAL) organise le vendredi 22 mai prochain – donc dans trois mois jour pour jour - une journée d’étude sur « Les mises en scène d’opéra ». Celle-ci se déroulera au Piano nobile de la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts de Montréal.

Visant en outre à souligner la parution aux Éditions Vrin de l’essai intitulé Fidélité et infidélité dans les mises en scène d’opéra par le grand musicologue québécois Jean-Jacques Nattiez, la Journée d'étude s'articule autour d'un programme prévoyant une allocution d’ouverture par l'auteur de l'essai. Des communications seront ensuite présentées par les musicologues Marie-Hélène Benoit-Otis, Béatrice Cadrin, Michela Niccolai et Nina Penner. Une table-ronde permettra d’entendre les points de vue des metteurs en scènes, chefs et des interprètes. L’allocution de clôture a été confiée au compositeur Éric Champagne. Un cocktail de financement au bénéfice de L’Opéra- Revue québécoise d’art lyrique clôturera l’évènement.

L'entrée à cet événement est gratuite, mais la réservation est obligatoire. Vous pouvez d'ores et déjà vous y inscrire en me faisant parvenir un courriel à l'adresse [email protected] ou retenir une place en téléphonant à Christine Paré au 514 343-6111, poste 2801.

Une dernière représentation pour Cendrillon de Jules Massenet par l'Atelier d'opéra du Conservatoire de musique de Montréal

Après avoir affiché complet pour ses deux premiers soirs, la production de Cendrillon de Jules Massenet par l'Atelier d'opéra du Conservatoire de musique de Montréal sera à nouveau joué à guichets fermés pour sa troisième et dernière représentation au Théâtre rouge du Conservatoire à 19 h 30 en ce samedi 22 février 2020. Je vous rappelle que la production est sous la direction artistique de son chef de chant et responsable de l’Atelier d’opéra Romain Pollet. Le chef Jacques Lacombe dirigera l'Orchestre symphonique du Conservatoire de musique de Montréal et la mise en scène de la production a été confiée à Isabeau Proulx Lemire.

J'ai eu la chance, quant à moi, d'assister à la première du 20 février et vous pourrez lire ici, sous le titre « Cendrillon de Jules Massenet- Un pur délice lyrique », la critique viens d'être mise en ligne sur le site de L'Opéra - Revue québécoise d'art lyrique. Je me permets d'y prédire que cette production fait naître une étoile en la soprano Klara Martel-Laroche qui offre une prestation vocale remarquable.

Klara Martel-Laroche (Cendrillon)
Cendrillon de Jules Massenet
Atelier d'opéra du Conservatoire de musique de Montréal, 2020
Photographie : Jean-Sébastien Jacques

Une Carmen pour tout le Québec sur grand écran

C'est 26 salles pluridisciplinaires à travers tout le Québec qui diffuseront l’opéra Carmen de Georges Bizet sur leur écran, dans le cadre de l’événement Une Carmen pour tout le Québec! Cette version pour grand écran, réalisée par Pierre et François Lamoureux, fait suite à la captation de la production présentée par l’Opéra de Montréal en mai 2019 à la Place des Arts dans une mise en scène du cinéaste Charles Binamé et interprété par une distribution entièrement québécoise et canadienne. Cette diffusion en salle est une première du genre pour l’Opéra de Montréal.

Ce projet pilote est le résultat de la réflexion du ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCCQ) sur la captation et la diffusion de spectacles vivants à travers le Québec. L’art lyrique est la forme d’art qui circule le moins sur le territoire québécois, le plus souvent pour des raisons techniques et budgétaires. Or, l’opéra est bel et bien couru à travers le Québec, où les diffusions du Metropolitan Opera de New York et de Ciné-spectacle, entre autres, remportent un vif succès bien que les œuvres présentées ne mettent que rarement en scène des artistes d’ici.


Le retour des Viennoiseries musicales de Tempêtes et passions

La compagnie lyrique Tempêtes et Passions propose Viennoiseries musicales IV, une nouvelle immersion dans la musique et la culture viennoise du début du XXe siècle, le dimanche 23 février 2020 à 14 h à la Chapelle du Musée de l’Amérique francophone.

On retrouve le cadre élégant d’un café typique de Vienne où notre irrésistible garçon de café, et ses clients, vous plongeront dans l’ambiance animée de cette époque. Les ingrédients qui vous avaient tant plu dans les précédentes Viennoiseries musicales seront au rendez-vous, dont l’irrésistible musique d'oeuvres de l’âge d’or de l’opérette viennoise que sont Das Land des Lächeln, Die Czardasfürstin de Franz Lehár et Zirkus Prinzessin d'Emmerich Kálmán.

Ce concert met en scène sept artistes lyriques sous le mentorat de Bertrand Alain (comédien et metteur en scène) et d’Anne-Marie Bernard (direction musicale et pianiste). Il s'agit des sopranos Audrey Larose-Zicat, Jessica Latouche, Évelyne Larochelle, de la mezzo-soprano Oneyda Bigot, des ténors Louis-Charles Gagnon et Dominique Gagné et du baryton Michaël Thériault.

Un regard vers nous par Les Violons du Roy

Après avoir présenté « Un regard vers nous » à Québec le jeudi 20 février, Les Violons du Roy prendront la route vers Montréal pour présenter ce concert dans le cadre de l'Intégrale des Cantates de Johann Sebastian Bach de la Salle Bourgie le dimanche 23 février 2020 à 14 h 30. Seront interprétées à cette occasion les cantates Sehet, wir geh‘n hinauf gen Jerusalem, BWV159, Ach Gott, vom Himmel sieh darein, BWV2 et Ein Herz, das seinen Jesum lebend weiss, BWV134. Je vous rappelle que chef Jonathan Cohen - dont nous avons appris le renouvellement du contrat jusqu'en juin 2024 - a choisi pour solistes le baryton Tyler Duncan, le contre-ténor Alex Potter, le ténor Nick Pritchard ainsi que la soprano Odéi Bilodeau. Vous pourrez d'ailleurs lire ici le portrait de cette dernière publié dans le numéro 21 (Automne 2019) de L'Opéra - Revue québécoise d'art lyrique (p. 25).

Odéi Bilodeau

La soprano Marie-José Lord en récital à la Salle Bourgie

Sur le thème « Poèmes, prières et béatitudes » et accompagnée au piano par Hugues Cloutier, la soprano Marie-Josée Lord s'offrira en récital le mardi 25 février 2020 à 19 h 30 à la salle Bourgie du Musée des Beaux-Arts de Montréal, Elle y interprétera des mélodies d'Ernest Chausson et d'Henri Duparc, des chansons de Leonard Bernstein et de Georges Gershwin ainsi que des spirituals américains.

Marie-Josée Lord


Le début de la tournée québécoise de l'opéra Nelligan

Après son grand succès d'estime et plus de 20 représentations au Théâtre du Nouveau Monde, l'opéra Nelligan d'André Gagnon et Michel Tremblay part en tournée au Québec. Les premiers et premières mélomanes qui pourront apprécier cette production ont rendez-vous à Trois-Rivières (25 février), et la production se transportera ensuite à Gatineau (28 et 29 février), Drummondville (3 mars), Laval (6 mars), Québec (9 mars), Granby (12 mars), Sherbrooke (17 mars) et Terrebonne (20 mars 2020).

Je vous rappelle que la mise en scène de cette production est de Normand Chouinard. La distribution comprend, dans le rôle-titre, le baryton Dominique Côté et le ténor Marc Hervieux ainsi que Nadine Brière, Nathalie Doummar, Kathleen Fortin, Noëlla Huet, Laetitia Isambert, Jérémie L’Espérance, Jean Maheux, Frayne McCarthy, Cécile Muhire, Jean-François Poulin, Isabeau Proulx Lemire, Linda Sorgini et Léa Weilbrenner Lebeau. Esther Gonthier est au piano avec les deux autres pianistes Marie-Ève Scarfone et Rosalie Asselin en alternance, la violoncelliste Carla Antoun se joignant également à elles.


La Vie parisienne de Jacques Offenbach par l'Atelier d'opéra de l'Université de Montréal

Sous la direction de Robin Wheeler, l’Atelier d’opéra de l’Université de Montréal présente La vie parisienne de Jacques Offenbach. Le chef Jean-François Rivest assumera la direction musicale de l’Orchestre de l’Université de Montréal et la mise en scène a été confiée à Alain Gauthier. Trois représentations débutant à 19 h 30 sont prévues pour les 28 et 29 février ainsi que le 1er mars 2020 et se dérouleront à la salle Claude-Champagne de la Faculté de musique de l'Université de Montréal.

Le chef Jean-François Rivest présente l'oeuvre en ces termes : « On doit à Jacques Offenbach l’établissement de l’opérette en tant que genre lyrique international dont l’évolution, en passant par les Johann Strauss fils, Franz Lehár et Arthur Sullivan, conduira à la comédie musicale du 20e siècle. La vie parisienne, sur un livret délicieux de ses complices de toujours, Meilhac et Halévy, est un opéra bouffe désopilant, divertissant et délicat tout à la fois. La satire sociale s’y déploie avec beaucoup d’esprit et de finesse, au contraire de la grosse comédie du type « claque dans le dos ». Il ajoute : « L’Europe tout entière est éblouie par cette « vision rutilante de la vie parisienne » qui continue à triompher à l’Exposition universelle de 1867. Le contexte de la mise en scène est moderne : le Second Empire, une gare, trois salons. Fourbissant toutes ses armes, Offenbach, au sommet de sa gloire, s’adonne au plaisir de caricaturer la société parisienne de son temps : devant le spectacle des gandins, grisettes et demi-mondains qui jouent et chantent en solo, en duo, en trio, en septuor et en chœur… impossible de ne pas s’amuser?! »



Une mise en ligne de la critique de Cendrillon sur le site de L'Opéra- Revue québécoise d'art lyrique

Sous le titre « Cendrillon de Jules Massenet - Un pur délice lyrique  », je viens de mettre en ligne ma critique de l'excellente production de l'Atelier d'opéra du Conservatoire de musique de Montréal dont j'ai vu la première le jeudi 20 février 2020. Vous pourrez la lire ici.

Je vous rappelle que le numéro 22 (Hiver 2020) de la revue est maintenant sorti des presses. Vous pourrez prendre connaissance de la table des matières de ce numéro et de mon éditorial  intitulé « Une nouvelle décennie... lyrique ! » en cliquant ici. Je vous invite à en faire l"achat - ou mieux encore -  à vous abonner à la revue en vous rendant sur son site ici.

Mireille Lebel à Dessau en Allemagne, Michèle Losier et Sammy Moussa à Berlin, Jacqueline Woodley et Julie Boulianne à Vancouver, Yannick Nézet-Séguin à Rotterdam et Berlin, Frédéric Antoun et Jean-François Lapointe à Zürich, Samy Moussa à Berlin, Oriol Tomas, Nathalie Paulin, Jean-Michel Richer, Pascale Beaudin et Alexandre Sylvestre à Washington et Tomislav Lavoie à Genève

Les artistes lyriques du Québec sont sur la route en grand nombre cette semaine. Mireille Lebel incarnera La Muse et Nicklausse dans Les Contes d’Hoffmann d’Offenbach au Anhaltisches Theater de Dessau le 22 février 2020, Michèle Losier tiendra le rôle d’Octavian dans Der Rosenkavalier de Strauss au Staatsoper de Berlin les 22 et 27 février 2020. Jacqueline Woodley incarnera Tina dans Flight du compositeur anglais Jonathan Dove au Pacific Opera de Victoria les 22 et 28 février 2020. Julie Boulianne sera Rosina dans Le Barbier de Séville de Rossini à l’Opéra de Vancouver dont la dernière représentation est prévue pour le 23 février 2020. Yannick Nézet-Séguin sera à la tête de l’Orchestre philharmonique de Rotterdam pour présenter Die Frau ohne Schatten de Strauss en version concertante au De Doelen de Rotterdam le 23 février 2020. Il mettra le cap sur la capitale allemande pour diriger la Symphonie n° 3 de Mahler le 27 février 2020 à la Philharmonie de Berlin. Frédéric Antoun et Jean-François Lapointe incarneront respectivement Pylade et Thoas dans une nouvelle production d’Iphigénie en Tauride de Gluck à l’Opernhaus de Zürich dont les deux dernières représentations auront lieu les 23 et 28 février 2020. Samy Moussa dirigera Being Beauteous, une cantate composée par l’Allemand Hans Werner Henze à partir des vers de Rimbaud, au Konzerthaus de Berlin le 25 février 2020. Nathalie Paulin, Jean-Michel Richer, Pascale Beaudin et Alexandre Sylvestre feront partie de la distribution de Leonore de Beethoven, première version de Fidelio, dont la mise en scène sera signée par Oriol Tomas à l’Opéra Lafayette à Washington dont la première est prévue pour le 26 février 2020. Tomislav Lavoie sera De Retz dans une nouvelle production de l’opéra Les Huguenots de Meyerbeer au Grand Théâtre de Genève dont la première aura lieu le 26 février 2020.


Dans le cadre de l’émission Place à l’Opéra, Sylvia L’Écuyer poursuit les retransmissions en direct du Metropolitan Opera de New York avec la présentation de l'opéra Le Nozze di Figaro de Wolfgang Amadeus Mozart. La distribution comprend Amanda Woodbury, soprano (Comtesse Almaviva), Hanna-Elisabeth Müller, soprano (Susanna), Marianne Crebassa, mezzo-soprano (Cherubino), MaryAnn McCormick, mezzo-soprano, (Marcellina), Étienne Dupuis, baryton (Comte Almaviva), Adam Plachetka, baryton-basse (Figaro), Maurizio Muraro, baryton-basse (Dr Bartolo) et Tony Stevenson, ténor (Don Curzio). Le choeur et l’orchestre du MET seront sous la direction de Cornelius Meister. À l'entracte, l'animatrice s'entretiendra avec la mezzo-soprano Marianne Crebassa et joindra en coulisse le baryton Étienne Dupuis qui fait ses débuts radiophoniques au Met. Aux Actualités, Sylvia L'Écuyer parlera de la première canadienne de l'opéra Flight de Jonathan Dove au Pacific Opera Victoria dans lequel la soprano québécoise  Kimy McLaren  interprètera le rôle d'une agente de bord. L'émission sera diffusée sur le site d’Ici musique classique le samedi 22 février 2020 à 13 h et sera reprise à l’antenne d’ICI MUSIQUE le dimanche 23 février à 19 h.

À son émission La semaine lyrique, Justin Bernard fera entendre le dimanche 23 février 2020 les plus belles pages du répertoire lyrique. Je vous rappelle que vous pouvez syntoniser l’émission « en ondes radio » de 13 h à 15 h à Montréal (91,3 FM), Rimouski (104,1 FM), Sherbrooke (100,3 FM), Trois-Rivières (89,9 FM) et Victoriaville (89,3 FM). Elle peut être également écoutée en direct sur le site électronique de Radio VM à l’adresse http://www.radiovm.com.

Au Café d’art vocal, Bernard Côté animera sa 400e projection d'opéra le samedi 23 février 2020 à 12 h 30 et présentera Carmen de Georges Bizet dans une production du Festival de Bregenz de 2017. La distribution comprend Gaëlle Arquez, Daniel Johansson, Scott Hendricks et Elena Tsallagova, La direction musicale est de Paolo Carignani et la mise en scène de Kasper Holten. Une reprise est prévue pour le 27 février 2020 à 18 h 30.

Aux Matinées d’Opéramania, le musicologue Michel Vielleux présentera le lundi 24 février 2020 le volet 2 de la projection d'Hamlet d'Ambroise Thomas dans une production de  l'Opéra Comique de Paris de 2018. La distribution comprend Stéphane Degout, Sabine Devieilhe, Laurent Alvaro, Sylvie Brunet-Grupposo et Nicolas Legoux, dans une mise en scène de Cyril Teste et sous la direction musicale de Louis Langrée. Cette matinée se déroulera sur le campus de l'Université de Montréal à Longueuil, et plus précisément à la salle de l'Édifice Port-de-Mer situé au 101, place Charles-Le Moyne. Les Soirées d’Opéramania, font à nouveau relâche cette semaine.

*****

Je vous souhaite une agréable semaine lyrique !

Partager: