Le blogue lyrique

Written on Skin de George Benjamin à l'Opéra de Montréal, un récital du ténor néo-zélandais Pene Pati à la Société d'art vocal de Montréal et Éric Champagne, lauréat du prix Opus du Compositeur de l'année

Blog Single

25 janvier 2020
(N° 2020-03)

Magali Simard-Galdès (Agnès)
Written on Skin de George Benjamin
Opéra de Montréal. 2019
Photographie : Yves Renaud

Après Eugène Onéguine et Lucia di Lammermoor, l’Opéra de Montréal présentera, en première version scénique québécoise et canadienne, l’opéra Written on Skin de George Benjamin. La soprano Magali Simard-Galdès, le baryton-basse Daniel Okulitch, la mezzo-soprano Florence Bourget, le ténor Jean-Michel Richer ainsi que le contre-ténor italien Luigi Schifano feront partie de la distribution. L’Orchestre symphonique de Montréal sera sous la direction de Nicole Paiement et la mise en scène a été confiée à Alain Gauthier. Quatre représentations sont prévues et auront lieu les 25, 28, 30 janvier à 19 h 30 ainsi que le 2 février à 14 h la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des arts.

Pour vous préparer à cet important rendez-vous lyrique, je vous suggère de lire les articles publiés aujourd'hui dans Le D Magazine du journal Le Devoir sous la plume de son critique musical Christophe Huss et ayant pour titre « Bâtir un répertoire pour demain - Grand opéra du XXIe siècle, Written on Skin, de George Benjamin, est confié à la spécialiste Nicole paiement » ainsi dans The Gazette sous la signature d'Arthur Kaptainis et intitulé « Written on Skin is an opera that spans the Centuries ». Je vous invite aussi à regarder la vidéo diffusée par l'Opéra de Montréal dans laquelle la cheffe Nicole Paiement parle de Written on Skin.

Un récital du ténor néo-zélandais Pene Pati à la Société d'art vocal de Montréal

La Société d’art vocal de Montréal poursuit cette année son mandat de présenter des récitals mettant en valeur des artistes d’ailleurs… et d’ici ! Après avoir interprété Alfredo Germont dans La Traviata un peu plus tôt cette saison au Théâtre Bolchoï, le ténor néo-zélandais Pene Pati présentera un récital le 26 janvier d'airs de Fauré, Liszt, Strauss et Tosti. Il sera accompagné du pianiste Rony Michael Greenberg. Le récital débutera à 15 h et se déroulera à la salle de concert du Conservatoire de musique de Montréal.

Pene Pati

Nelligan d'André Gagnon et Michel Tremblay... toujours à l'affiche au Théâtre du Nouveau-Monde

L'opéra Nelligan d'André Gagnon et Michel Tremblay est toujours à l'affiche au Théâtre du Nouveau monde (TNM). Cinq représentations sont prévues cette semaine en soirées à 20 h, les 25, 28, 29, 30 et 31 janvier 2020.

Je vous rappelle que la mise en scène est de Normand Chouinard. La distribution comprend, dans rôle-titre, le baryton Dominique Côté et le ténor Marc Hervieux ainsi que Nadine Brière, Nathalie Doummar, Kathleen Fortin, Noëlla Huet, Laetitia Isambert, Jérémie L’Espérance, Jean Maheux, Frayne McCarthy, Cécile Muhire, Jean-François Poulin, Isabeau Proulx Lemire, Linda Sorgini et Léa Weilbrenner Lebeau. Esther Gonthier est au piano avec les deux autres pianistes Marie-Ève Scarfone et Rosalie Asselin en alternance, la violoncelliste Carla Antoun se joignant également à elles.

Je vous signale que Marc Hervieux, qui est animateur à ses heures, reçoit Michel Tremblay à son émission lyrique La dolce vita en ce samedi 25 janvier à 10h (en reprise le lundi 27 janvier à 13 h 30) sur ICI Musique classique. Cette rencontre a permis à  Michel Tremblay de parler de ses choix musicaux, de son rôle de librettiste, de la place de la musique classique dans ses oeuvres littéraires et de livrer des confidences uniques sur Nelligan.

Les Lagrime di San Pietro de Roland de Lassus par le Los Angeles Master Chorale

Dans un spectacle mis en scène par le britannique Peter Sellars, l'ensemble vocal Los Angeles Master Chorale s'arrête pour la première fois à Montréal pour présenter le spectacle chorégraphié Lagrime di San Pietro (« Les larmes de Saint Pierre »). Reconnu à travers le monde, le choeur californien présentera une étonnante interprétation a cappella, dans laquelle les 21 interprètes transforment ce chef-d’œuvre du compositeur Roland de Lassus en une performance chargée d’émotions. Cet événement aura lieu le jeudi 30 novembre 2020 à la Maison symphonique de Montréal et débutera à 20 h... et j'y serai !

La sortie du numéro 22 (Hiver 2020) de L'Opéra- Revue québécoise d'art lyrique et une mise en ligne de la « RENCONTRE AVEC : Magali Simard-Galdès »

La sortie numérique du numéro 22 (Hiver 2020) de L'Opéra - Revue québécoise d'art lyrique est prévue dans les prochaines heures. Je vous rappelle que ce numéro comprend un ENTRETIEN avec le chef Kent Nagano que je co-signe avec la rédactrice en chef Gabrielle Prud'hommne qui a été mis en ligne ici, de même qu'un article sur la cheffe Nicole Paiement qui dirigera la première de Written on Skin ce soir à l'Opéra de Montréal, et que vous pouvez consulter ici. Peut également être lu en ligne le texte qui donne suite à la RENCONTRE que j'ai eue avec la soprano Magali Simard-Galdès qui tiendra le rôle d'Agnès dans Written on Skin. Ce  numéro comportera également un DOSSIER sur « Germaine Tillion et Le Verfügbar aux Enfers » préparé la musicologue Marie-Hélène Benoît-Otis dont il est également fait un PORTRAIT, l'autre PORTRAIT de ce numéro étant celui du jeune artiste lyrique Jean-Philippe McClish. La section PROFIL présente l'Atelier d'opéra du Conservatoire de musique de Montréal, les deux RÉTROSPECTIVES sont consacrées au Metropolitan Opera de New York et à l'opéra Nelligan et une CODA, signée par le fidèle collaborateur de la revue Danick Trottier, a pour titre « Félix Leclerc : une écriture dramaturgique et lyrique ».

Annonce parue dans Le D Magazine du journal Le Devoir
25 janvier 2020

Éric Champagne, prix Opus du Compositeur de l'année et les autres lauréats lyriques du Conseil québécois de la musique

Le compositeur Éric Champagne, fidèle collaborateur de L'Opéra - Revue québécoise d'art lyrique, a reçu le prix Opus du Compositeur de l'année lors du Gala tenu le dimanche 19 janvier 2020 à la salle Bourgie du Musée des Beaux-Arts de Montréal. En recevant son prix, le compositeur a prononcé une inspirante allocution dont le contenu mérite d'être connu et disséminé, ce que je me fais un devoir de faire en en reproduisant ici les termes :

« Aux musiciens, aux directions artistiques, aux solistes, ensembles et orchestres, je vous invite à jouer notre musique. À lui accorder une place importante dans vos concerts, plus importante que la traditionnellement ridicule « ouverture de 8 minutes » qui est trop souvent la norme... Nous avons un patrimoine musical. Nous avons un répertoire national. C'est notre devoir de le jouer, de l'enregistrer, de le diffuser, de le faire connaître, de lui donner vie. Ici comme ailleurs. C'est notre culture, c'est notre identité, c'est notre voix dans le grand concert des nations ».

Éric Champagne

Parmi les autres lauréats lyriques, l'on compte l'Orchestre métropolitain pour la présentation de la version de concert de l'opéra Le Château de Barbe-Bleue avec Yannick Nézet-Séguin, Michèle Losier, et John Relyea récompensée par le prix du Concert de l'année à Montréal et du prix du Concert de l'année - musique romantique. Le prix du Concert de l'année à Québec a été attribué au Festival d'opéra de Québec pour la production de l'opéra Le Vaisseau fantôme de Richard Wagner dans la mise en scène de François Girard. L'ensemble Galileo, (anciennement Orchestre symphonique de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent), s'est mérité le prix du Concert de l'année - Répertoires multiples pour la présentation du spectacle Opéras ! Pour le CD « Renaissance », l'ensemble vocal Quartom a obtenu le Prix Opus Album de l'année - Musiques médiévale, de la Renaissance, baroque. Pour leur ouvrage Mozart 191 : la semaine Mozart du Reich allemand et ses invités français, les musicologues de l'Université de Montréal Marie-Hélène BenoÎt-Otis et Cécile Quesney ont remporté le prix du livre de l'année.

Félicitations à l'ensemble des finalistes, lauréats et lauréates... et à Éric Champagne en particulier !

Robert Lepage à New York, Mireille Lebel à Fermo en Italie, Éric Laporte à Mainz en Allemagne, Karina Gauvin à Paris, Hélène Guilmette à Munich, Francis Perron et Jacques-Olivier Chartier en Belgique, Suzanne Taffot à Limoges, Marie-Ève Munger à Toulon, Claire de Sévigné à Genève et Jacques Lacombe à Saint-Étienne

Robert Lepage signera la mise en scène d’une version de concert de La Damnation de Faust de Berlioz, à laquelle ont également contribué Carl Fillion au Metropolitan Opera de New York dont les deux premières représentations sont prévues pour les 25 et 28 janvier 2020. Mireille Lebel tiendra le rôle-titre dans Carmen de Bizet au Teatro dell’Aquila de Fermo en Italie les 25 et 30 janvier 2020. Éric Laporte incarnera le Chevalier René des Grieux dans l’opéra Manon Lescaut de Puccini au Staatstheater Mainz les 25 et 31 janvier 2020. Karina Gauvin incarnera Merab dans l’oratorio Saul de Haendel au Théâtre du Châtelet de Paris les 25, 27, 29 et 31 janvier 2020. Hélène Guilmette chantera des mélodies de Hahn et de Massenet au Prinzregententheater de Munich le 26 janvier 2020. Accompagné par Francis Perron, Jacques-Olivier Chartier conclura une tournée de récitals en Belgique dont le programme sera consacré au Winterreise de Schubert le 26 janvier 2020. Suzanne Taffot incarnera La Chouette dans L’Enfant et les sortilèges de Ravel à l’Opéra de Limoges lors de la dernière représentation du 26 janvier 2020. Marie-Ève Munger sera la Comtesse Adèle dans Le Comte Ory de Puccini à l’Opéra de Toulon les 26 et 28 janvier 2020. Claire de Sévigné sera au Grand Théâtre de Genève pour camper le rôle de Blonde dans L’Enlèvement au sérail de Mozart les 26, 28 et 30 janvier 2020. Jacques Lacombe assurera la direction de Don Quichotte de Massenet à l’Opéra de Saint-Étienne dont la première aura lieu le 31 janvier 2020.

Dans le cadre de l’émission  Place à l’Opéra, Sylvia L’Écuyer  poursuit les retransmissions en direct du Metropolitan Opera de New York avec la présentation de La Bohème de Giacommo Puccini. La distribution comprend Ailyn Pérez, soprano (Mimi), Olga Kulchynska, soprano (Musetta), Matthew Polenzani, ténor (Rodolfo), David Bizic, baryton (Marcello), Andrei Zhilikovsky, baryton (Schaunard), Jongmin Park, basse (Colline) et Arthur Woodley, basse (Benoit / Alcindoro). Le choeur et l’Orchestre du Met seront sous la direction de Marco Armiliato. Aux entractes, l'animatrice  présentera Mirabelle Ordinaire, assistante metteure en scène. Aux Actualités, Sylvia L'Écuyer s'entretiendra avec la cheffe Speranza Scappucci qui dirige Il Barbiere di Siviglia à la Canadian Opera Company à Toronto et le baryton canadien Luka Kawabata qui chante le rôle de Tadeusz dans la première canadienne de l’opéra The Passenger de Mieczyslaw Weinberg à l'Université de la Colombie-Britannique. L'émission sera diffusée sur le site d’IcimusiqueClassique le samedi 25 janvier 2019 à 13 h et reprise à l’antenne dICI MUSIQUE le dimanche 26 janvier à 19 h.

À son émission La semaine lyrique, Justin Bernard fera entendre le dimanche 26 janvier 2020 les plus belles pages du répertoire lyrique. Je vous rappelle que vous pouvez syntoniser l’émission « en ondes radio » de 13 h à 15 h à Montréal (91,3 FM), Rimouski (104,1 FM), Sherbrooke (100,3 FM), Trois-Rivières (89,9 FM) et Victoriaville (89,3 FM). Elle peut être également écoutée en direct sur le site électronique de Radio VM à l’adresse http://www.radiovm.com.

Au Café d’art vocal, Bernard Côté animera le samedi 25 janvier 2020 à 12 h 30 une projection de Roméo et Juliette de Charles Gounod dans une production du Festival de Salzbourg de 2008. La distribution comprend Rolando Villazon, Nino Machaidze, Mikhail Petrenko, Russell Braun et Cora Burggraaf. La direction musicale est de Yannick Nézet-Séguin et la mise en scène de Brian Lange. Une reprise est prévue pour le 30 janvier à 18 h 30.

Le musicologue Michel Veilleux présentera aux Matinées d’Opéramania l'opéra Der Fliegende Holländer (Le Vaisseau fantôme) de Richard Wagner dans une production du Theater an der Wien de 2016. La distribution comprend Samuel Youn, Ingela Brimberg, Lars Woldt, Bernard Richter et Manuel Günther, dans une mise en scène d'Olivier Py et sous la direction musicale de Marc Minkowski. Cette matinée se déroulera sur le campus de l'Université de Montréal à Longueuil, et plus précisément à la salle de l'Édifice Port-de-Mer situé au 101, place Charles-Le Moyne. Les Soirées d’Opéramania font relâche cette semaine.

*****

Je vous souhaite une agréable semaine lyrique... et espère rencontrer certains et certaines d'entre vous ce soir à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts lors de la première de Written on Skin.

Partager: