Le blogue lyrique

Joyce DiDonato et Yannick Nézet-Séguin en prélude montréalais de la tournée américaine de l’Orchestre métropolitain, la création des Chansons du Bonhomme de chemin de Michel Gonneville et une visite du contre-ténor Philippe Jaroussky

Blog Single

16 novembre 2019
(N° 2019-36)

Yannick Nézet-Séguin et Joyce DiDonato

En prélude à sa tournée américaine, l’Orchestre métropolitain (OM) et son chef Yannick Nézet-Séguin reçoivent le dimanche 17 novembre 2019 la mezzo-soprano Joyce DiDonato. Cette rencontre fort attendue de la grande artiste lyrique américaine avec le chef de l'OM permettra d'entendre Joyce DiDonato, après que l'OM ait joué l'ouverture de l'opéra La Clemenza di Tiro de Wolfgang Amadeus Mozart,  interpréter les airs, Parto, parto et Non piu di fiori tirés de ce même opéra. Pour compléter le programme, les musiciens et musiciennes de l'OM présenteront  la Symphonie n° 4 « Romantique » d'Anton Bruckner. Ce concert se déroulera à la Maison symphonique de Montréal et débutera à 19 h 30.

Ce même concert sera repris dans les jours suivant à l'occasion d'une tournée américaine qui arrêtera à Chicago (19 novembre), Ann Arbor (20 novembre), New York (22 novembre) et Philadelphie (24 novembre).  Pour des infmations supplémentaires sur cette tournée, vous pouvez consulter le site de l'OM en cliquant ici.

J'aurai le plaisir d'assister au concert de Chicago et vous en donnerai des nouvelles dans le numéro du blogue de la semaine prochaine... et, qui sait, peut-être avant, sur la page Facebook de L'Opéra- Revue québécoise d'art lyrique !


Une dernière représentation pour Lucia de Lamermoor  l'Opéra de Montréal

Une quatrième et dernière représentation de Lucia de Lammermoor de Gaetano Donizetti sera présentée par l’Opéra de Montréal (OdM) le dimache 17 novembre 2019. Je vous rappelle que la distribution comprend Albina Shagimuratova (Lucia), Frédéric Antoun (Edgardo), Gregory Dahl (Enrico), Olec Tsibulko (Raimondo), Mario Bagh (Arturo), Rocco Rupolo (Normanno) et Florence Bourget (Alice). La mise en scène a été confiée à Michel Cavanagh. L’Orchestre Métropolitain sera sous la direction de Fabrizio Ventura et le Chœur de l’Opéra de Montréal aura été préparé par Claude Webster.

Cette dernière représentation aura lieu à la salle Wilfrid Pelletier de ;a Place des arts de Montréal et débutera  14 h p. Elle sera précédée une heure plus tôt d’une conférence Pré-Opéra donnée par le musicologue Pierre Vachon au Piano noblile.

... et une dernière représentation pour La Fille du tambour-major à l’Opéra bouffe du Québec

Et pour l’Opéra bouffe du Québec (OBQ), ce sera aussi, le dimanche 17 novembre 2019, le jour de la dernière représentation de La fille du Tambour-Major de Jacques Offenbach. La distribution comprend Lucie St-Martin (Stella), Simon Chaussé (Monthabor), Pierre Rancourt (Lieutenant Robert), Klara Martel-Laroche (Claudine), Guillaume Beaudoin  (Griolet), Eric Thériault (Duc della Volta), Rose Naggar-Tremblay (Duchesse) et Alexandre Iannuzzi  (Marquis Bambin). La mise en scène a été confiée à Alain Zouvi. et la direction musicale est  de Simon Fournier. Cette dernière représentation se tiendra, comme les précédentes, à la Maison des Arts de Laval et débutera à 14 h.

La création des Chansons du Bonhomme de chemin de Michel Gonneville par Magali Simard-Galdès et Dion Mazerolle

Quelques heures avant le concert DiDonato-Nézet Séguin, l’Ensemble comtemporain de Montréal (ECM+) présentera un concert à l’occasion duquel seront créés les Chansons du Bonhomme de chemin du compositeur Michel Gonneville. La soprano Magali Simard-Galdès et le baryton Dion Mazerolle interpréteront cette nouvelle œuvre instrumentale et vocale de Michel Gonneville à partir de poèmes de Pierre Morency inspirés du thème des saisons et de l’enfance. Textes et musique commentent tour à tour légèreté de jeunesse et tourments d’adulte dans un spectacle marqué par la nature. De courtes et colorées pièces pour piano d'Erik Satie s'entremêlent agréablement aux Chansons du Bonhomme que chantent solistes et orchestre pour faire apparaître contrastes et thèmes étonnamment apparentés. Des projections accompagnerpnt la performance musicale faisant alterner les textes humoristiques et manuscrits de Satie avec des dessins de la main de Pierre Morency.

Cet évènement aura donc lieu le dimanche 17 novembre 2019 à la salle Bourgie du Musée des Beaux-Arts de Montréal et débutera à 14 h 30.

La visite du contre-ténor Philippe Jaroussky et de la soprano Amadan Forsythe à Montréal

Et à l’invitation de la Fondation Arte Musica, deux autres artistes lyriques de réputation internationale seront dans la Métropole québécoise cette semaine ! Le contre-ténor Philippe Jaroussky et la soprano Amanda Forsythe feront revivre Orphée et Eurydice avec le Boston Early Music Festival Chamber Ensemble dans un concert présentant des œuvres de Monteverdi, Rossi et Sartorio, Cet événement aura lieu le 19 novembre à 19 h 30 et se déroulera à la salle Bourgie du Musée des Beaux-Arts de Montréal… et affiche déjà complet !

L’Opéra- Revue québécoise d’art lyrique y sera présent en la personne de sa conseillère à la rédaction Matilde Legault… qui rédigera une critique du concert qui sera diffusé sur le site de la revue et le numéro 22 (Hiver 2020) de la revue. 

La Bohème par le Théâtre lyrique de Laval

Pour inaugurer sa saison 2019-2020, le Théâtre d’art lyrique de Laval (TALL) présentera La Bohème de Giacomo Puccini dans une mise en scène de Frédéric-Antoine Guimond et sous la direction musicale de Sylvain Cooke. Deux représentations seront données les le vendredi 22 et dimanche 24 novembre 2019, respectivement à 20 h et 14 h, au Théâtre Marcellin-Champagnat. 

Un grand succès pour le Gala Talent 2019 de l’Opéra de Montréal

L’Opéra de Montréal (OdM) présentait le mercredi 13 novembre son Gala Talent 2019 qui concluait les Auditions Nationales de l’Atelier lyrique lyrique de l’Opéra de Montréal à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts. La troisième édition de l’évènement mettrait en présence les dix finalistes des Auditions Nationales de l’Atelier dont la candidature avait été retenue parmi celles des 130 jeunes artistes lyriques qui ont pris à ces auditions. Des prestations ont pu être entendues de la part d’Andrew Adridge, baryton (Toronto, Ontario) Jillian Bonner, mezzo-soprano (Saint John, Nouveau-Brunswick) Sarah Dufresne, soprano (Burlington, Ontario), Sydney Frodsham, mezzo-soprano (Houston, Texas), River Guard, ténor (Toronto, Ontario) Charlotte Siegel, soprano (Toronto, Ontario), Marcel Sokalski, baryton (London, Ontario), Jonah Spungin, baryton (Ottawa, Ontario) et Lucie St-Martin, soprano (Gatineau, Québec). Ces dix finalistes se disputaient cinq (5) résidences qui sont offertes par l’Atelier pour l’année 2020-2021. L’identité des artistes qui deviendront des résidents et résidentes de l’Atelier en 2020-2021 seront connues, comme me l’a confirmé sa directrice Chantal Lambert, dans les prochaines semaines.

Au terme du Gala et la suite du vote du public, Stingray Musique a remis le Prix Étoiles Stingray assorti d’une bourse de 3 000 $ à la soprano Sarah Dufresne. La généreuse mécène de l’Atelier, Vanda Treiser, a remis une bourse de 1 000 $ à chacun des autres neuf (9) finalistes, ce montant ayant été doublé par les coprésidents de l’évènement, et offert conjointement par BWC et LCI Éducation.

Cet évènement a réuni plus de 400 opéraphiles et a d’ailleurs permis de récolter une somme 360 000,00 $ pour l’Opéra de Montréal et le programme de l’Atelier lyrique, soit 150 000$ de plus que lors du Gala Talent 2018.


Vanda Treiser les 10 finalistes des Auditions nationales de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal
Photographie : Brent Calis

L’attribution du Prix Georges-Bizet à Louis Bilodeau pour Offenbach, mode d’emploi

Pour son livre Offenbach, Mode d’emploi dont le lancement avait eu à la Librairie des Presses Universitaires de France à Paris la semaine dernière, le musicologue Louis Bilodeau s'est vu attribuer le Prix Georges-Bizet 2019. Je tiens à féliciter Louis  pour l'obtention de ce prestigieux prix et partage avec vous la photographie prise au Théâtre des Champs-Élysées lors de la remise du prix au fidèle collaborateur de L'Opéra- Revue québécoise d'art lyrique :

Louis Bilodeau
Récipiendaire du Prix Georges-Bizet 2019
Théâtre des Champs-Élysées, 12 novembre 2019

Je vous signale par ailleurs qu'une causerie autour d'Offenbach, mode d'emploi, animée le musicologue Pierre Vachon, aura lieu le mardi 26 novembre 2019 à compter de 19 h au Bistro de la Librairie Olivieri située au 5219, chemin de la àcôte-des-Neiges.

Une critique de La Clemenza di Tito en ligne sur le site de L’Opéra- Revue québécoise d’art lyrique

Un autre fidèle collaborateur de L'Opéra- Revue québécoise d'art lyrique, Benjamin Goron, a rédigé une critique de la production par Opéra McGill de La Clemenza di Tito  de Wolfgang Amadeu Mozart et j’ai mis en ligne sa critique sur le site de la revue que vous pourrez lire ici.

Benjamin Goron

Et s'agissant de L'Opéra- Revue québécoise d'art lyrique, peut-être aurez-vous pu voir l'annonce placée dans  Le D Magazine du jour du journal Le Devoir des samedi et dimanche 16 et 17 novembre 2019 - et en sa page 13 plus précisément - pour coïncider avec la venue de Joyce DiDonato à Montréal et que je reproduis ci-après :



Florie Valiquette à Lyon, Dominic Champagne, Julien Bilodeau, France Bellemare et Stéphanie Pothier à Toronto, Tomislav Lavoie à Bordeaux, Étienne Dupuis à Paris, Jacques Lacombe à Séville, Yannick Nézet-Séguin à Chicago, Ann Arbor et New York, Jean-Michaël Lavoie à Fribourg-en-Brisgau, Jean-François Lapointe à Toulouse et Nora Sourouzian  à Arhus

Florie Valiquette chantera le Stabat Mater de Haydn à la Chapelle de la Trinité de Lyon le 17 novembre 2019. Dominic Champagne signera la mise en scène d’Another Brick in the Wall de Julien Bilodeau et Roger Waters au Meridan Hall de Toronto pour l’avant-dernièrem représentation du 17 novembre 2019. Y chanteront égalememt France Bellemare et Stéphanie PothierTomislav Lavoie fera partie de la création lyrique et participative La Légende du Roi Dragon d’Arthur Lavandier à l’Opéra de Bordeaux les 17 et 20 novembre 2019. Étienne Dupuis tiendra le rôle de Rodrigo dans Don Carlo de Verdi à l’Opéra Bastille à Paris du les 17 et 20 novembre 2019. Jacques Lacombe sera au Teatro de la Maestranza de Séville pour une nouvelle production de Samson et Dalila de Saint-Saëns le 18 novembre 2019. Yannick Nézet-Séguin sera à la tête de l’Orchestre Métropolitain pour présenter cette semaine trois des quatre concerts avec Joyce DiDonato à l’occasion d’une tournée qui s’arrêtera à Chicago (19 novembre), Ann Arbor(20 novembre), New York (22 novembre 2019). Jean-Michaël Lavoie dirigera le SWR Symphonieorchester lors d’un concert incluant les expressions lyriques Va du compositeur allemand Johannes Schöllhorn à Fribourg-en-Brisgau le 21 novembre 2019. Jean-François Lapointe tiendra le rôle du Marquis de la Force dans Dialogues des Carmélites de Poulenc dont la première aura lieu au Capitole de Toulouse le 22 novembre 2019. Nora Sourouzian chantera le Requiem de Verdi au Musikhuset de Aarhus le 22 novembre 2019.  

Animée par Frédéric Cardin, l’émission Samedi à l’opéra diffusera en ce samedi 16 novembre 2019 l’opéra Il Mondo della Luna de Franz Joseph Haydn  dans un enregistrement Philips (432 420-2). La distribution comprend Frederica von Stade, Arleen Auger, Edith Mathis, Domenico Trimarchi, Luigi Alva, Lucia Valentini Terrani et Anthony Rolfe Johnson. Le Choeur de la Radio Suisse Romande et l'Orchestre de chambre de Lausanne serot sous la direction d’Antal Doratii. L’émission est diffusée sur ICI Musique classique à compter de 13 h.

Dans le cadre de l’émission Place à l’Opéra, Sylvia L’Écuyer continue la présentation de sa récolte de 2019 et fera entendre le dimanche 17 novembre 2019 l’opéra Benvenuto Cellini d'Hector Berlioz dans une production du Festival de Wexford de 2019. La distribution comprend Michael Spyres, ténor (Benvenuto Cellini), Sophia Burgos, soprano (Teresa), Maurizio Muraro, baryton (Giacomo Balducci), Tareq Nazmi, bass (le Pape Clément VII), Vincent Delhoume, ténor (Francesco), Ashley Riches, basse (Bernardino), Adèle Charvet, mezzo-soprano (Ascanio). Lionel Lhote, baryton (Fieramosca) et Duncan Meadows, acteur (Perseus). Le Choeur Monteverdi et l'Orchestre Révolutionnaire et Romantique seront sous la direction de Sir John Eliot Gardiner, À l'entracte, l'animatrice proposera une rencontre avec la mezzo-soprano et jeune soliste RPF 2019 Adèle Charve,. Aux Actualités, Sylvia L'Écuyer parlera des la viste à Montréal du contre-ténor Philippe Jaroussky et 'entretiendra avec  Alain Nonat au sujet du Gala des Jeunes Ambassadeurs Lyriques dont il est le fondateur.. Je vous rappelle que les émissions de la récolte d’automne 2019 de Place à l’opéra ne peuvent entendues qu’à l’antenne d’ICI MUSIQUE

À son émission La semaine lyrique, Justin Bernard fera entendre le dimanche 17 novembre 2019 les plus belles pages du répertoire lyrique. Je vous rappelle que vous pouvez syntoniser l’émission « en ondes radio » de 13 h à 15 h à Montréal (91,3 FM), Rimouski (104,1 FM), Sherbrooke (100,3 FM), Trois-Rivières (89,9 FM) et Victoriaville (89,3 FM). Elle peut être également écoutée en direct sur le site électronique de Radio VM à l’adresse http://www.radiovm.com.

Animées par Bernard Côté, les projections du Café d’art vocal  présentent en ce samedi 16 novembre 2019 l’opéra  Il castello di Kenilworth de Gaetano Donizetti dans une production du Donizetti Opera de 2018. La distribution comprend Jessica Pratt, Carmela Remigio, Xabier Anduaga et Stefan Pop. La mise en scène est de Ricardo Frizza et la direction musicale de ; Maria Pilar Péres Aspa. Je vous rappelle que la projection débute à 12 h 30 et que le Café d’art vocal est situé au 1223, rue Amherst à Montréal. Une reprise est prévue le jeudi 21 novembre 2019 à 18 h 30.

Les Matinées d’Opéramania font relâche cette semaine. Aux Soirées d’Opéramania, l'on pourra assister le vendredi 22 novembre 2019 à 19 h 30 à une soirée spéciale sur le thème « Lady Macbeth de Chostakovitch et la censure ». À travers la projection commentée d'extraits de ce chef-d'œuvre interdit, le musicologue Michel Veilleux proposera une réflexion sur la censure artistique. L'opéra Lady Macbeth du district de Mtsensk de Dmitri Chostakovitch s'attira les foudres de la censure soviétique et devint le symbole de la répression subie par les artistes sous Staline. Pourquoi cette œuvre choqua-t-elle tant les autorités et amena son génial créateur à être déclaré « ennemi du peuple »? Cet évènement aura lieu à la salle Jean-Papineau-Couture de la Faculté de musique de l’Université de Montréal située au 200, avenue Vincent d’Indy.

*****

Je vous souhaite une agréable semaine lyrique… et vous salue de Londres d’où je verrai, dans quelques heures, une production de l’opérette The Mikado de Gilbert & Sullivan à l’English National Opera (ENO).


PS : Pendant mon séjour à Londres, j'ai eu le plaisir d'assister le jeudi 14 novembre 2019 à un concert à la célébrissime St Paul's Cathedral et entendre la musique chorale de l'un de mes compositeurs britanniques préférés John Rutter, en en particulier son magnifique Requiem... que vous pourrez d'ailleurs entendre ici. Il assumait lui-même la direction musicale du concert auquel participaient le Royal Philarmonic Orchestra et le Bach Choir. J'ai également eu l'occasion d'échanger avec celui-ci après le concert et la rencontre sera pérennisée par la photographie ci-après :



Daniel Turp et John Rutter
St Paul's Cathedral
Londres, 14 novembre 2019

Partager: