Le blogue lyrique

La Traviata de Verdi à la société lyrique du Royaume, the Turn of the Screw de Britten avec l’Orchestre de l’Agora et un hommage à Gibert Patenaude au Gala des prix Opus

Blog Single

2 février 2019
(No 2019-05)

Pour sa production majeure de l'année 2019, la Société d’art lyrique du Royaume puisera dans le répertoire italien pour présenter La Traviata de Giuseppe Verdi. Les rôles de Violetta, Alfredo et Giorgio seront confiés respectivement à Stéphanie Lessard, Jean-Michel Richer et Dion Mazerolle, et la distribution sera complétée par des chanteurs et chanteuses de la région : Richard-Nicolas Villeneuve (Gastone), Tania Côté (Flora), Huguette Tremblay (Annina), Jean-Simon Boulianne (Marquis d'Oligny/Baron Duphol), Christian Bradette (Dottore Grenvil) et Réjean Wilson (Giuseppe), qui évolueront dans une mise en scène de Rodrigue Villeneuve. Le Choeur de la Société d’art lyrique du Royaume et les instrumentistes de l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean seront sous la direction du chef Jean-Philippe Tremblay. Trois représentations sont prévues les 7 et 9 février à 19 h 30, ainsi que le 10 février à 14 h et se dérouleront au Théâtre Banque Nationale de Chicoutimi.


Une dernière représentation pour Champion à l'Opéra de Montréal

L'Opéra de Montréal offrira, en ce samedi 2 février 2019, une dernière représentation de Champion de Terence Blanchard sur un livret de Michael Cristofer. Je vous rappelle que la distribution comprend Arthur Woodley, basse (Old Emile), Aubrey Allicock (Young Emile) et Nathan Dibula (Child Emile), Victor Ryan Robertson (Benny « The Kid » Paret), Catherine Daniel (Emelda Griffith), Asitha Tennekoon (Luis Griffith) et Chantale Nurse (Blanche/Sadie). Deux chanteurs de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, Sebastian Haboczki (Ring Announcer) et Scott Brooks (Man in the bar) complètent cette distribution. Les membres du Montreal Jubilation Gospel Choir, préparé par Trevor Payne, et le Chœur de l’Opéra de Montréal, participent à cette production dont la direction musicale est assumée  par le chef américain George Mianahan. Ce dernier dirige l’Orchestre symphonique de Montréal ainsi que des musiciens jazz qui se joignent à l’OSM. James Robinson, directeur artistique d’Opera Theatre of St. Louis, a effectué la mise en scène de la première présentation de Champion et est également à la tête de cette production.

Cette production n'a pas été accueillie très favorablement, et je partage quant à moi la déception de nos critiques qui est exprimée dans les articles que consacrent à Champion Christophe Huss dans Le Devoir" Champion " : Qui tue qui ?  »), Caroline Rodgers dans Ludwig van MontrealChampion à l'Opéra de Montréal : assommant ») et Benjamin Goron dans La Scena musicaleUn champion qui ne brille pas ») et auxquels s"ajoutera celui que publiera L'Opéra- Revue québécoise d'art lyrique sous la plume de Federico Lazzaro qui assiste à la dernière représentation de ce soir.


Die Zauberflöte par Opéra McGill

Opéra McGill puisera à nouveau dans le répertoire comique pour présenter Die Zauberflöte (La flûte enchantée) de Wolfgang Amadeus Mozart. Le directeur Patrick Hansen dirigera l’Orchestre symphonique de McGill et assurera la mise en scène des trois représentations les 1er et 2 février à 19 h 30 ainsi que le 3 février à 14 h au Monument-National, cette dernière représentation étant celle à laquelle je compte assister. Une conférence pré-concert aura lieu une heure avant chaque représentation.

Sarah Dufresne (La Reine de la nuit)
Die Zauberflöte de Wolfgang Amadeus Mozart
Opera McGill, 2019


Un hommage du Conseil québécois de la musique à Gilbert Patenaude lors du Gala des Prix Opus

Le Conseil québécois de la musique (CQM) rendra un hommage bien mérité au chef de choeur, compositeur et pédagogue Gilbert Patenaude lors du Gala des Prix Opus XXII qui aura lieu le dimanche 3 février 2019 à la salle Bourgie du Musée des Beaux-Arts de Montréal à compter de 15 h. Cet hommage permettra de souligner son apport important au milieu musical québécois et la vie des des musiciens et musiciennes qui ont reçu une formation et chanté sous sa direction à la Maîtrise des Petits chanteurs du Mont-Royal où il a enseigné pendant 38 ans. Pédagogue à l’École de musique Vincent-d’Indy et au Collège Saint-Laurent où il enseigne toujours, on lui doit aussi une méthode pour enseigner les rudiments de la composition aux jeunes. Établi à Laval à compter de 1979, il y sera chef fondateur de l’Orchestre Symphonique de Laval (1984-1986), directeur artistique du Théâtre d’Art Lyrique de Laval (1986-1994) et sera très actif à la Commission scolaire des Mille-Îles. Le Chœur Vaudreuil-Soulanges, Les Voix d’elles, Les Filles de l’Île, le Chœur Enharmonique font partie des ensembles qu’il a dirigés. Il dirige toujours le chœur de voix d’hommes Les Chantres musiciens qu’il a fondé en 1992. Gilbert Patenaude est aussi compositeur et le catalogue de ses œuvres comprend de la musique chorale, de la musique de chambre, des contes musicaux, des mélodies pour voix et piano ainsi que deux opéras, Quelques arpents de neige (1989), et Chevalier de Lorimier (1992), de même que l'orchestration de l'opéra Une mesure de silence de Maurice Blackburn.


Gilbert Patenaude

Ce gala sera également l'occasion de la remise de 30 prix Opus qui couronneront le travail de trente institutions et artistes qui auront font leur marque durant la saison 2017-2018. Figurent parmi les finalistes à ces prix, dont vous pourrez consulter la liste sur le site du CQM en cliquant ici, plusieurs artistes et compagnies lyriques, notamment  la Société d’art vocal de Montréal dans la catégorie Concert de l’année Musiques classique, romantique, post-romantique, impressionniste), comme l’est le concert Perspectives d'Hildegarde des Productions Fiolûtröniq et Productions SuperMusique (Concert de l’année, Montréal et Concert de l’année – Musiques moderne, contemporaine). Le spectacle « L'opéra bonbon : l'aventure gourmande d'Hansel et Gretel » des Jeunes Musicales Canada, dont les textes sont de Pascal Blanchet et la mise en scène d'Alain Gauthier, est également en nomination pour la production de l'année - Jeune public. Deux des collaborateurs de L'Opéra - Revue québécoise d'art lyrique, Danick Trottier (« La création d'Another Brick in the Wall - L'opéra de Julien Bilodeau. Les différents enjeux du crossover entre opéra et rock ») et Jean-Jacques Nattiez (« La narrativisation de la musique: récit ou proto-récit ») se feront la lutte pour le prix Opus de l'article de l’année.


Mozart et ses amis, un concert bénéfice de la Compagnie baroque Mont-Royal

La Compagnie baroque Mont-Royal organise le dimanche 3 février 2019 une concert-bénéfice qui se déroulera au 294, rue Outremont à Montréal à 15 h . Dans un accompagnement au piano de Geneviève Jalbert, la soprano Carol Léger, le ténor David Menzies et le baryton Pierre-Étienne Bergeron interpréront des airs de Cimarosa, Mozart et Rossini. Vous pouvez  acheter vos places en ligne, par téléphone (514 803-6646) ou par courriel [email protected]. Le don minimum suggéré est de 40 $.

Vous pourrez lire ici le PROFIL de la Compagnie baroque Mont-Royal dans le dernier numéro de L'Opéra - Revue québécoise d'art lyrique. On y apprend en outre qu'« [e]n marge des opéras, la Compagnie baroque Mont-Royal complète sa programmation par des événements consacrés à la musique de chambre alliant des oeuvres vocales et instrumentales. Ces concerts, excédant rarement la durée d’une heure et demie, sont conçus pour mettre en valeur le répertoire d’un compositeur dont une oeuvre lyrique est présentée au cours de la même saison. C’est d’ailleurs le cas avec Volez, amours et plaisirs, qui, présenté en octobre dernier, réunissait des oeuvres de Rameau, créant ainsi une continuité avec la présentation de La Guirlande, production qui clôturera la saison en mai 2019 [...]. Le dixième anniversaire de la Compagnie baroque Mont-Royal sera célébré l’année prochaine, un moment charnière que toute l’équipe entend souligner en grand. Rien n’est encore décidé, mais les projets évoqués s’annoncent emballants. À suivre ! ».

Le baryon Régis Mengus à l’Orchestre symphonique de Québec

Sous la direction du chef Fabien Gabel et le thème « La douce folie de Haydn et Mozart », l’Orchestre symphonique de Québec recevra le baryton français Régis Mengus lors d’un concert alliant musique et humour avec des œuvres de Haydn, Cimarosa, Mozart, Ravel et Rota le 6 février à 19 h 30 à la salle Raoul-Jobin. Dans une mise en espace de Jacques Leblanc, Le programme détaillé du concert est accessible ici. L’événement sera précédé, à 18 h 30, d’un prélude animé par Béatrice Zacharie en compagnie de Fabien Gabel où l'occasion d’approfondir la démarche de création et de poser un regard éclairé sur le contexte historique dans lequel les oeuvres qui seront interprétées par l'OSQ et son invité ont été composées.

Régis Mengus


The Turn of the Screw par l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal et l’Orchestre de l’Agora

L’Orchestre de l’Agora présente, en collaboration avec l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, une version immersive, intime et oppressante de l'opéra The Turn of the Screw de Benjamin Britten. Dans une mise en scène de Maxime Genois, les interprètes et instrumentistes seront sous la direction du chef Nicolas Ellis. Trois représentations auront lieu les 7, 8 et 9 février à 20 h et se dérouleront à Nomad Nation situé au 129, avenue van Horne à Montréal.


Je vous rappelle que l'action de l'opéra du grand compositeur anglais se déroule au domaine de Bly, dans l’Angleterre puritaine du XIXe siècle, et gravite autour du vain combat d’une gouvernante contre les esprits de deux revenants, anciens domestiques du domaine, qui harcèlent et menacent deux enfants dont elle s’est vue confier la charge par leur tuteur londonien. Un huis clos oppressant dont le suspens se resserre comme un écrou.


Une tournée aux États-Unis d'Amérique de l'Orchestre Métropolitain de Montréal et de son chef Yannick Nézet-Séguin avec Jocyce DiDonato

Le chef présentera pour la première fois son orchestre québécois aux publics des grandes villes américaines en compagnie de la mezzo-soprano Joyce DiDonato. L’Orchestre métropolitain (OM) accompagnera cette grande artiste lyrique américaine dans deux airs de Mozart, l’air de concert « Chi’o mi scordi di te » et l’air « Parto, parto » tiré de l’opéra La Clemenza di Tito. Si vous voulez avoir un avant-goût ce qui sera entendu dans le cadre de cette tournée, vous pouvez visionner l'extrait ci-après du concert-jubilé des 9 et 10 juin 2018 célébrant le 100e anniversaire de l'Orchestre philharmonique de Rotterdam où Joyce DiDonato interprète la cavatina « Una voce poco fa » de l'opéra Il Barbieri di Siviglia de Rossini (elle y a également interprété l'air « Parto, parto » qu'elle chantera durant la tournée, mais il n'est pas accessible, à titre gratuit, sur la Toile et le site de Medici.tv) :

L’OM interprètera quant à elle la Symphonie n4 de Bruckner. La tournée débutera au Symphony Center de Chicago (19 novembre), se déplacera au Hill Auditorium d’Ann Harbor (20 novembre) et son point culminant devrait être la visite au Carnegie Hall de New York (22 novembre). Un quatrième et dernier arrêt est prévu au Kimmel Center de Philadelphie (24 novembre). Sur cette annonce, je vous invite à lire l’article que lui consacre Christophe Huss dans Le Devoir du 31 janvier 2019 sous le titre « Carnegie Hall invite le Métropolitain - Yannick Nézet-Séguin et l’OM mettront le cap sur les États-Unis en novembre ». On y lit, sous sa plume, qu’ « [i]l ya fort à parier que nous […] reverrons [Joyce DiDonato] à Montréal dans le concert de préparation de la tournée ». Et si vous voulez entendre ici Yannick Nézet-Séguin présenter avec enthousiasme la prochaine tournée de son Orchestre métropolitain :


De nouveaux textes sur le site de L'Opéra- Revue québécoise d'art lyrique

De nouveaux textes parus dans le numéro 18 (Hiver 2019) de  L'Opéra - Revue québécoise d'art lyrique ont été mis en ligne, notamment la critique de la création mondiale de l'opéra Hadrian de Rufus Waingwright par Lydia Perovic ainsi que le PROFIL de la Compagnie baroque Mont-Royal par Judy-Ann Desrosiers. Je vous invite à vous rendre à l'adresse www.revuelopera.quebec pour lire plusieurs autres textes du dernier numéro de la revue. Vous pourrez aussi bientôt lire dans l'onglet ARCHIVES de la revue la version intégrale des numéros 1 à 16 dont la mise en ligne se fera progressivement grâce aux bons soins de la co-directrice du marketing et des communications Claudine Jacques.


Pascal Charbonneau à Lyon, Jacques Lacombe à Berlin, Michèle Losier et Tomislav Lavoie à Paris, Bernard Labadie, à Toronto, Dominique Labelle à Washington et New York, Marianne Fiset à Helsinki et Julie Boulianne à Strasbourg

Le ténor Pascal Charbonneau tiendra le rôle d’Aljeja dans De la maison des morts de Janá?ek à l’Opéra de Lyon dont la dernière a lieu en ce samedi 2 février 2019. Le baryton Marc Boucher sera à Tourcoing pour incarner Publio dans La Clemenza di Tito de Mozart du 3 au 7 février 2019. Le chef Jacques Lacombe assurera au Deutsche Oper de Berlin la direction de Lucia di Lammermoor de Donizetti du 4 au 15 février 2019. À Paris, la mezzo-soprano Michèle Losier et la basse Tomislav Lavoie incarneront respectivement Ascagne et un Soldat troyen dans Les Troyens de Berlioz à l’Opéra Bastille du 25 janvier au 12 février 2019. Le chef Bernard Labadie dirigera Così fan tutte de Mozart à la Canadian Opera Company de Toronto dont la première est prévue pour le 5 février 2019. La soprano Dominique Labelle incarnera Polissena dans Radamisto de Haendel avec l’Opéra Lafayette au Terrace Theatre du Centre John F. Kennedy Center for the Performing Arts de Washington le 5 février ainsi qu'au Kaye Playhouse du Hunter College de New York le 7 février 2019. La soprano Marianne Fiset sera à Helsinki pour y tenir le rôle-titre dans Thaïs de Massenet à l’Opéra national de Finlande et la mezzo-soprano Julie Boulianne incarnera Junon dans La Divisione del mondo de Legrenzi présenté à l’Opéra national du Rhin, dont les premières auront lieu, dans l’un et l’autre cas, le 8 février 2019.


Animée par Frédéric Cardin et consacrée aux plus belles voix d’opéra du monde, l'émission L'art lyrique mettra en vedette, sur ICI Musique classique et en ce samedi 2 février de 12 h à 13 h, des artistes lyriques de renom.

Dans le cadre de l'émission Place à l’OpéraSylvia L’Écuyer diffusera en direct du Metropolitan Opera de New York, en ce samedi 2 février  2019, l'opéra Carmen de Georges Bizet. La distribution comprend Clémentine Margaine, mezzo-soprano (Carmen), Aleksandra Kurzak, soprano (Micaëla), Roberto Alagna, ténor (Don José), Alexander Vinogradov, basse (Escamillo), Alexey Lavrov, baryton (Moralès), Richard Bernstein, basse (Zuniga), Sydney Mancasola, soprano (Frasquita), Samantha Hankey, mezzo-soprano (Mercédès), Javier Arrey, baryton (Dancaïre), Eduardo Valdès, ténor (Le Remendado) et Maria Kowroski et Junio Enrique (danseurs). Le Choeur et l’Orchestre du Metropolitan Opera seront sous la direction de Louis Langrée. À l'entracte, l'animatrice s'entretiendra avec le chef Louis Langrée. Après l'opéra, Sylvia L'Écuyer proposera une entrevue avec Maxime Genois qui met en scène The Turn of the Screw dans une production de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal et de l’Orchestre de l’Agora sous la direction de Nicolas Ellis (voir ci-haut). Cette émission pourra être entendue de 13 h à 17 h sur le site ICI MUSIQUE classique et sera reprise sur les ondes d’ICI MUSIQUE, le dimanche 3 février 2019 de 19 h à 23 h.

À son émission La semaine lyrique, Justin Bernard proposera d’entendre les plus belles pages du répertoire lyrique le dimanche 3 février 2019. Je vous rappelle que vous pouvez syntoniser l’émission « en ondes radio » de 13 h à 15 h à Montréal (91,3 FM), Rimouski (104,1 FM), Sherbrooke (100,3 FM), Trois-Rivières (89,9 FM) et Victoriaville (89,3 FM). Elle peut être également écoutée en direct sur le site web de Radio VM à l’adresse http://www.radiovm.com.

Animées par Bernard Côté, les projections d’opéra du Café d’art vocal se poursuivent avec la présentation le samedi 2 février 2019 à 12 h 30 de Norma de Vincenzo Bellini dans une production des Chorégies d'Orange de 1974. La distribution comprend Montserrat Caballé, Josephine Veasey, Jon Vickers et Agostino Ferrin. La direction musicale est de Giuseppe Patanè et la mise en scène de Sandro Sequi. Je vous rappelle que le Café d'art vocal est situé au 1223, rue Amherst à Montréal. Une reprise est prévue le jeudi 8 février 2019 à 18 h 30.

S'agissant des Matinées d'Opéramania, l'on pourra assister le lundi 4 février 2019 à l'opéra Orphée et Eurydice de Christoph Willibald Gluck dans une production du Teatro alla Scala de Milan de 2018. La distribution comprend Juan Diego Flórez, Christiane Karg et Fatma Said, dans une mise en scène de Hofesh Shechter et John Fulljames et sous la direction musicale de Michele Mariotti. Cette matinée débutera à 13 h 30 et se déroulera à la salle 16 (rez-de-chaussée) au Campus de Longueuil de l'Université de Montréal  situé au 101, Place Charles-Le Moyne à Longueuil. Les Soirées d'Opéramania sont de retour cette semaine et l'on projettera Otello de Giuseppe Verdi dans une production du Royal Opera House - Covent Garden de Londres de 2017. La distribution comprend Jonas Kaufmann, Maria Agresta, Marco Vratogna, Frédéric Antoun et In Sung Sim. La direction musicale est d'Antonio Pappano et la mise en scène de Keith Warner. Cette soirée débutera à 19 h 30 et se déroulera à la salle Salle Jean-Papineau-Couture (B-421) de la Faculté de musique de l'Université de Montréal située au 200, avenue Vincent-d'Indy à Montréal.


Je vous souhaite une agréable semaine lyrique
et espère vous voir lors du Gala du prix Opus XXII à la salle Bourgie demain !

Partager: