Le blogue lyrique

Une première pour Champion de Terence Blanchard à l’Opéra de Montréal, un récital de John Brancy à la Société d’art vocal de Montréal et Die Zauberflöte par Opéra McGill

Blog Single

26 janvier 2019
(No 2019-04)

Aubrey Allicock (Jeune Emile Griffith)
Champion de Terence Blanchard
Répétition générale, 24 janvier 2019
Photographie : Yves Renaud

À l'Opéra de Montréal, le rideau se lèvera ce soir sur la première québécoise et canadienne de Champion de Terence Blanchard sur un livret de Michael Cristofer. La compagnie lyrique de la Métropole présente cette oeuvre comme étant une œuvre unique en son genre et rappelle qu'elle est basée sur une histoire vraie. En 1962, les boxeurs Emile Griffith et Benny Paret s’affrontent dans le ring. Pendant le duel, Paret nargue son adversaire par des allusions malveillantes à son orientation sexuelle. Piqué au vif, Griffith le roue de coups, provoquant un coma dont il mourra 10 jours plus tard. Emile Griffith ne sera plus jamais le même après ce combat…

« L’histoire de Champion est résolument d’actualité, comme en témoignent les nouvelles sportives au Québec. Un combat qui tourne mal, avec les drames humains qui s’ensuivent, c’est un thème qui revient périodiquement dans l’actualité, d’Emile Griffith à Adonis Stevenson, en passant par Gaétan Hart en 1980. Ces histoires sont toujours si bouleversantes, en fait, que l’opéra constitue le meilleur médium pour les raconter! » de dire Michel Beaulac, directeur artistique de l’Opéra de Montréal.

S'agissant de la distribution, l'Opéra de Montréal la présente ainsi : « Le rôle d’Emile Griffith est divisé en deux, pour permettre à l’œuvre d’explorer différentes étapes de sa vie. La basse Arthur Woodley (Emile), reconnu pour sa voix « ferme et riche » (The Washington Post), et le baryton-basse Aubrey Allicock (Jeune Emile), acclamé comme « costaud, dynamique et excellent » (The New York Times), reprendront les rôles qu’ils ont eux-mêmes créés en 2013 à l’Opera Theatre of St. Louis. De la distribution originale, le ténor Victor Ryan Robertson se joint également à la production montréalaise dans le rôle de Benny « The Kid » Paret. Ces trois chanteurs mèneront une distribution de chanteurs canadiens accomplis : Catherine Daniel (Emelda Griffith), saluée récemment dans Das RheingoldBrett Polegato (Howie Albert) avec sa voix « sérieuse et séductrice » (The Globe and Mail), Asitha Tennekoon (Luis Griffith) et Chantale Nurse (Blanche/Sadie). Deux chanteurs de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, Sebastian Haboczki (Ring Announcer) et Scott Brooks (Man in the bar) complètent cette distribution. Le Montreal Jubilation Gospel Choir, préparé par Trevor Payne et le Chœur de l’Opéra de Montréal joindront leurs forces pour ajouter une puissance chorale à l’œuvre. Le chef américain George Manahan, lui aussi artisan de la première heure de cette œuvre, dirigera l’Orchestre symphonique de Montréal ainsi que des musiciens jazz qui se joindront à l’orchestre. James Robinson, directeur artistique d’Opera Theatre of St. Louis, a effectué la mise en scène de la première présentation de Champion et sera à la tête de cette production.

Pour des informations détaillées sur la production et y entendre notamment des extraits musicaux, je vous invite à naviguer sur le site de l'Opéra de Montréal en cliquant ici. Je vous invite aussi à lire l'article publié aujourd'hui dans le journal Le Devoir et Le DMagazine sous la plume du critique musical Christophe Huss et le titre « L'audace d'un champion - L'Opéra de Montréal a choisi la voie courageuse de la défense du répertoire contemporain ». Je vous recommande également la lecture du texte également publié aujourd'hui et intitulé « LGBTQ-Themed Operas Widen The Lens on Love and Loss » du critique musical du  Arthur Kaptainis . Il y est question de Champion ainsi d'autres opéras animés par, comme il l'écrit ne page D-5 du Montreal Gazette, « by same-sex stories and feature gay-leading characters ». Je vous invite à visionner le reportage de Radio-Canada diffusé sous le titre « Champion : la rencontre entre la boxe et l'opéra » dans laquelle la mezzo-soprano Catherine Daniel va à la rencontre de jeunes boxeurs et boxeuses pour parler de l'oeuvre dans laquelle elle incarnera la rôle de la mère d'Emile Griffith.

Et pour lire une entrevue fort intéressante avec Arhur Woodley qui incarnera quant à lui le personnage d'Emile Griffith et publiée sur le site Curtains Up sous le titre « Opera legend Arthur Woodley portrays champion boxer Emile Griffith at Opera de Montréal », vous pouvez cliquer ici.

Et je viens de repérer ici une entrevue donnée par le directeur général de l'Opéra de Montréal, Patrick Corrigan, au réseau de télévision Global News Opéra de Montréal puts on the Story of a Champion »)  à l'occasion de laquelle il présente l'oeuvre et durant laquelle on peut voir des extraits vidéos et des photographies de la production montréalaise de Champion.


La Messe en si mineur de Bach pour les 30 ans de l’Ensemble Caprice

POur le concert soulignant leur trentième anniversaire, l’Ensemble Caprice propose une célébration au sommet avec la h-Moll-Messe (Messe en si mineur) (BWV 232) de Johann Sebastian Bach. Avec son chef d’œuvre ultime, Bach signe une musique visionnaire qui semble tout simplement nous rapprocher des cieux. Le chef Mathias Maute a choisi comme solistes les sopranos Monika Mauch et Ariadne Lih, la mezzo-soprano Maude Brunet, le ténor Philippe Gagné et le baryton Dion Mazerolle. Ce concert est prévu pour le samedi 26 janvier à 19 h 30 et se déroulera à la salle Bourgie du Musée des Beaux-Arts de Montréal.


Mathias Maute


Une dernière supplémentaire pour Opéra 101

Une quatrième et dernière représentation supplémentaires d'OPÉRA 101, le « spectacle décoiffant à l’allure burlesque » du Duo Gagnon-Chan (Charlotte Gagnon, mezzo-soprano et Laurence Lambert-Chan, pianiste), est prévue pour ce samedi 26 janvier 2018 à 20 h. L'événement a lieu à l'Espace La Risée situé au 1258, rue Bélanger à Montréal. Les billets sont en vente ici ou à la porte (argent comptant) le soir-même des représentations, dès 19 h 30.

Je vous rappelle que les textes de ce spectacle sont de Pascal Blanchet et que la mise en scène est de Maya Gobeil. La conception des costumes et des éclairages est respectivement de Leilah Dufour Forget et d’Étienne Mongrain, qui en assurent également la scénographie. Pourra y être également entendu à nouveau une oeuvre originale composée pour Opéra 101 par Éric Champagne. Pour visionner un exercice de diction du duo, je vous invite à cliquer ici.


Duo Gagnon-Cha
n


Le récital de John Brancy à la Société d’art vocal de Montréal

Comme je vous l'indiquais la semaine dernière, la Société d’art vocal de Montréal aura un invité de marque en la personne du baryton John Brancy, lauréat du volet Aria du dernier Concours musical international de Montréal de 2018. Accompagné par le pianiste Peter Dugan, le baryton américain proposera un programme d'airs et mélodies sur le thème « Armistice : le retour à la maison » à l'occasion de laquelle il interprètera des œuvres de Butterworth, Kern, Ravel et Schumann. Ce récital aura lieu le dimanche 27 janvier 2019 et se déroulera à la Salle de concert du Conservatoire de musique de Montréal situé au 4750, rue Henri-Julien à Montréal. Vous pouvez retenir vos places par téléphone (514 397-0068) ou par courriel ([email protected]).

Né dans l'État du New Jersey aux États-Unis d'Amérique, John est diplômé de la Juilliard School of Music. Il a remporté le premier prix du volet Aria du Concours musical international de Montréal en 2018. Il s'est également mérité le premier prix au Lotte Lenya Competition 2018 à New York, le deuxième prix au Wigmore Hall Competition 2017 à Londres et, auparavant, le prix des médias au Belvedere International Singing Competition 2017 à Moscou et le premier prix au Jensen Foundation Vocal Competition en 2015. Il a aussi été lauréat du Concours Marilyn Horne Song et du Grand Prix de la Fondation Sullivan. Pour d'autres informations biographiques et sur le calendrier de concerts de John Brancy lors de la saison 2018-2019, vous pouvez consulter son très beau site à l'adresse www.johnbrancy.com.


John Brancy

Concours musical international de Montréal, 2018
Photographie : Tam Lan Truong

Pour lire un entretien avec John Brancy réalisé par Wah Keung Chan pour La Scena musicale quelques jours avant la finale du volet Aria du Concours musical international de Montréal intitulé « John Brancy et Peter Dugan : la paire gagnante », vous pouvez cliquer ici. Et sur la prestation de John Brancy lors de la finale, vous pouvez lire l'article publié dans Le Devoir sous la plume de son critique musical Christophe Huss sous le titre « John Brancy, étoile d'un concours stratosphérique ». Sous le titre « The Brand of Brancy », une entrevue vient tout juste de paraître dans l'édition janvier/février du magazine américain Classical Singer dont vous pouvez prendre connaissance ici.


Violoncelle et voix envoûtées avec la soprano Suzie Leblanc

Présenté dans le cadre du Conseil des arts de Montréal en tournée et sur le thème « Violoncelle et voix envoûtées », la violoncelliste Elinor Frey, le luthiste Michel Angers, le claveciniste Luc Beauséjour et la soprano Suzie Leblanc unissent leur talent pour faire découvrir et apprécier la beauté et la virtuosité du violoncelle en émergence en Italie à la fin du XVIIe siècle. Les sonates, brillantes et lyriques de Fiorè et les airs de Ballarotti, Ziani, Sabadini, Pollarolo et Magni tissent les lignes expressives du violoncelle et du chant.

Ce concert a été construit à partir d’une collection de musiques pour violoncelle découvertes dans des archives à Côme (Lombardie) et attribuée au milanais Angello Maria Fiorè. Le prochain concert de cette tournée aura lieu le dimanche 27 janvier 2019 à 15 h et se déroulera à l’Église Saint-Édouard situé au 6511, rue Saint-Denis à Montréal (angle Beaubien). L’entrée est libre… et gratuite !


Suzie Leblanc et Elinor Frey


Die Zauberflöte par Opéra McGill

Opéra McGill puisera à nouveau dans le répertoire comique pour présenter Die Zauberflöte (La flûte enchantée) de Wolfgang Amadeus Mozart. Le directeur Patrick Hansen dirigera l’Orchestre symphonique de McGill et assurera la mise en scène des trois représentations les 1er et 2 février à 19 h 30 ainsi que le 3 février à 14 h au Monument-National. Une conférence pré-concert aura lieu une heure avant chaque représentation. Les billets doivent être achetés à la billetterie Monument-National.


De nouvelles critiques sur le site de L'Opéra - Revue québécoise d'art lyrique

L'Infolettre du numéro 18 (Hiver 2019) de L'Opéra - Revue québécoise d'art lyrique a été expédiée aux abonnés et abonnées et a donné accès à la version électronique de ce numéro. De nouvelles critiques qui paraîtront dans ce numéro ont été mises en ligne et je vous invite à vous rendre à l'adresse www.revuelopera.quebec pour en faire la lecture.


Mireille Lebel à Brême, Nora Sourouzian à Seattle, Jean-François Lapointe à Monte-Carlo, Pascal Charbonneau à Lyon, Michèle Losier et Tomislav Lavoie à Paris et Yannick Nézet-Séguin Marie-Nicole Lemieux à New York

La mezzo-soprano Mireille Lebel sera La Conversation dans Les Plaisirs de Versailles de Charpentier à la Sendesaal de Brême le 26 janvier 2019. Nora Sourouzian incarnera pour une dernière fois le personnage d’Azucena dans Il Trovatore de Verdi au Seattle Opera le 26 janvier 2019. Le baryton Jean-François Lapointe jouera Ford dans Falstaff de Verdi à l’Opéra de Monte-Carlo les 27, 29 et 31 janvier 2019. Le ténor Pascal Charbonneaule rôle d’Aljeja dans De la maison des morts de Janáček à l’Opéra de Lyon les 27, 29 et 31 janvier 2019. Michèle Losier et Tomislav Lavoie poursuivent leur séjour à Paris et incarneront respectivement Ascagne et un Soldat troyen dans Les Troyens de Berlioz à l’Opéra Bastille les 28 et 31 janvier 2019. Le chef Yannick Nézet-Séguin dirigera Pelléas et Mélisande de Debussy au Metropolitan Operea de New York dont la dernière aura lieu le 31 janvier 2019, production dans laquelle notre contralto nationale Marie-Nicole Lemieux a réalisé ses débuts à la compagnie en tant que Geneviève.

*****

Animée par Frédéric Cardin et consacrée aux plus belles voix d’opéra du monde,  l'émission L'art lyrique mettra en vedette, sur ICI Musique classique et en ce samedi 26 janvier de 12 h à 13 h, des artistes lyriques de renom.

Dans le cadre de l'émission Place à l’OpéraSylvia L’Écuyer diffusera en direct du Metropolitan Opera de New York, en ce samedi 26 janvier 2019, l'opéra Marnie de Nico Mulhy. La distribution comprend Isabel Leonard, mezzo-soprano (Marnie), Janis Kelly, soprano (Mrs Rutland), Denyce Graves, mezzo-soprano (mère de Marnie), Iestyn Davies, contre-ténor (Terry Rutland) Christopher Maltman, baryton (Mark Ruthland), Marie Te Hapuku, soprano (Miss Fedder), Anthony Dean Griffey, tenor (Mr Strutt), Gabriel Gurevich (petit garçon), Deanna Breiwick et Disella Larusdottir, sopranos, Rebecca Ringle Kamarei et Peabody Southwell, mezzo-sopranos (Ombres de Marnie), Jane Bunnell, mezzo-soprano (Lucy), Stacey Tappan, soprano (Dawn), Ian Koziara, tenor (Derek), Ashley Emerson, soprano (Laura Fleet) et Will Leverman, baryton (Malcolm Fleet), James Courtney, baruton-basse (Dr Roman). Le Choeur et l’Orchestre du Metropolitan Opera seront sous la direction de Robert Spano, à l'entracte, l'animatrice propoosera une entrevue avec le compositeur Nico Muhly. Après l'opéra, Sylvia L'Écuyer échangera sur le passage d’oeuvres cinématographiques à la scène lyrique avec le critique musical  Christophe Huss et le critique de cinéma André Lavoie.  Elle s'entretiendra également avec la soprano Aline Kutan, notre Reine québécoise de la nuit québécoise et parlera notamment  de la produciton de La Flûte enchantée par Opéra  McGill. Cette émission pourra être entendue de 13 h à 17 h sur le site ICI MUSIQUE classique et sera reprise sur les ondes d’ICI MUSIQUE, le dimanche 27 janvier 2019 de 19 h à 23 h.

À son émission La semaine lyrique, Justin Bernard proposera d’entendre les plus belles pages du répertoire lyrique le dimanche 20 janvier 2019. Je vous rappelle que vous pouvez syntoniser l’émission « en ondes radio » de 13 h à 15 h à Montréal (91,3 FM), Rimouski (104,1 FM), Sherbrooke (100,3 FM), Trois-Rivières (89,9 FM) et Victoriaville (89,3 FM). Elle peut être également écoutée en direct sur le site électronique de Radio VM à l’adresse http://www.radiovm.com.

Animées par Bernard Côté, les projections d’opéra du Café d’art vocal se poursuivent avec la présentation le samedi 26 janvier 2019 à 12 h 30 de La Forza del Destino de Giuseppe Verdi dans une production du Teatro alla Scala de Milan de 1978. La distribution comprend Montserrat Caballé, José Carreras, Piero Cappuccilli et Nicolai Ghiaurov. La directin musicale est de Giuseppe Patané et la mise en scène de Lamberto PuggelliJ e vous rappelle que le Café d'art vocal est situé au 1223, rue Amherst è Montréal. Une reprise est prévue le jeudi 31 janvier 2019 à 18 h 30.

S'agissant des Matinées d'Opéramania   du lundi 28 janvier 2019, l'on pourra assister à la présentation du volet 2 de l'opéra Cosi fan tutte de Wolfgang Amadeus Mozart dans une production du Festival de Glyndebourne de 2006. La distribution comprend Miah Persson, Topi Lehtipuu, Anke Vondung, Luca Pisaroni et Ainhoa Garmendia, dans une mise en scène de Nicholas Hytner et sous la direction musicale de Iván Fischer. Cette matinée débutera à 13 h 30 et se déroulera à la salle 16 (rez-de-chaussée) au Campus de Longueuil de l'Université de Montréal  situé au 101, Place Charles-Le Moyne à Longueuil. Les  Soirées d'Opéramania font relâche cette semaine.

*****

Je vous souhaite une agréable semaine lyrique… et espère vous retrouver ce soir à la salle Wilfrdi-Pelletier pour la première de Champion !

Partager: