Le blogue lyrique

Une splendide rentrée pour Yannick Nézet-Séguin au Metropolitan Opera de New York, des Noëls baroques français par Clavecin en concert et une Sérénade d’hiver par le New York Polyphony

Blog Single

Yannick Nézet-Séguin
Directeur musical du Metropolitan Opera de New York
La Traviata de Giuseppe Verdi
Metropolitan Opera de New York, 4 décembre 2018
Photographie :
Claudine Jacques 

8 décembre 2018
(No 2018-40)

Pour reprendre un qualificatif du critique musical du New York Times, le début de Yannick Nézet-Séguin en tant que directeur musical du Metropolitan Opera de New York avec la nouvelle production de La Traviata de Giuseppe Verdi été splendide : « Even if it was in traditional style, the Met has opened a new chapter with this “Traviata.” Early this season, Mr. Nézet-Séguin and the Met’s general manager, Peter Gelb, laid out ambitious plans, including commissions, unusual repertory and collaborations with Mr. Nézet-Séguin’s Philadelphia Orchestra. But the company’s music director’s job, of course, also involves leading performances of staples like “La Traviata.” How did he do? Splendidly. » (Anthony Tomasssini, '' ‘La Traviata’ Opens a New Era at the Met Opera ", New York Times, 5 décembre 2018).

J'ai eu le privilège d'assister à cette première de cette nouvelle production de La Traviata et d'être à New York en compagnie de Claudine Jacques, la co-directrice marketing et communications de L’Opéra- Revue québécoise d’art lyrique. C'est à celle-ci que l'on doit d'ailleurs la magnifique photographie reproduite ci-haut et qui capte ce moment magique où des confettis dorés déferlent sur le chef québécois et les artistes sur la scène du Met au moment des salutations. D"autres photographies de Claudine Jacques sont accessibles sur la page Facebook de la revue que vous pourrez voir en cliquant ici. Celle-ci avait par ailleurs mis en ligne un vidéo dans les heures qui ont précédé le lever du rideau sur La Traviata dans lequel je parlais de ce jour historique dans la vie lyrique d'un chef québécois à la tête de la plus prestigieuse compagnie d'opéra au monde. Vous pourrez en faire le visionnement ici.

Nous assistions également au « Cast party » qui a suivi la représentation et à l'occasion de laquelle le directeur général du Met, Peter Gelb, a fait l'éloge de son nouveau directeur musical Yannick Nézet-Séguin... et a parlé des « miracles » que le nouveau chef pourrait accomplir au Met !

Peter Gelb et Yannick Nézet-Séguin
Metropolitan Opera de New York 4 décembre 2018
Photographie : Claudine Jacques

J'ai eu l'occasion d'échanger avec le chef québécois sur ses projets pour sa nouvelle compagnie, et la place qui sera réservée aux artistes lyriques du Québec dans la vie du Met... en me permettant de faire quelques suggestions ! La rencontre aura été pérennisée par la photographie ci-après :


Yannick Nézet-Séguin et Daniel Turp
Metropolitan Opera de New York 4 décembre 2018
Photographie : Claudine Jacques

S'agissant de la production, je publierai dans le prochain numéro 18 (Hiver 2019) de L'Opéra- Revue québécoise d'art lyrique une critique en bonne et due forme. Mais je peux vous dire d'ores et déjà que j'ai beaucoup apprécié les prestations de la soprano allemande Diana Damrau et du ténor péruvien Juan Diego Florez, mais aussi et surtout celle du baryton américain Quinn Kelsey dans son rôle de Giorgio Germont. La mise en scène de Michael Meyer a fort bien servi l'oeuvre, les costumes de Susan Hilferty étant dignes de mention.

Sur les plans de Yannick Nézet-Séguin pour le Met, je vous invite à visionner ici une excellente entrevue diffusée sur le site New York City Arts.

Un monde pour Noël par les Jeunesses musicales

Sous le thème « Un monde pour Noël » et en co-production avec l'Ensemble Alkemia, les Jeunesses Musicales proposent un tour du monde en chants et en musique pour célébrer les traditions de Noël d'ici et d'ailleurs . La distribution comprend Dorothéa Ventura ou Véronique Gauthier, voix et flûtes, Stéphanie Pothier ou Michèle Motard, voix et percussions et Jean-François Daignault, voix, flûtes à bec et chalumeau. La conception, le texte et la mise en scène sont de  Marilyn Perreault, la scénographie de Katie Messier et Catherine Goerner-Potvin et les éclairages d'Anne-Marie Legault. Une représentation a eu lieu en ce samedi 8 décembre à l'Hôtel de ville de Mont-royal à 15 h et deux représentations sont prévues pour demain le dimanche 9 décembre 2018 à la salle Joseph-Rouleau de la Maison des Jeunesses musicales à Montréal. Pour retenir vos places, vous pouvez cliquer ici.


Des Noëls baroques français par Hugo Laporte et Clavecin en concert

Sous la direction de Luc Beauséjour, l’ensemble Clavecin en concert présentera le dimanche 9 décembre 2018 un concert à l’occasion duquel le baryton Hugo Laporte, lauréat du grand Prix du Concours OSM-Manuvie, interprètera quelques airs de noëls baroques français. Il sera accompagné de l’Ensemble Clavecin en concert et du théorbe solo dans quelques arrangements originaux.

Organisé en en collaboration avec la Maison de la culture Ahuntsic-Cartierville, ce concert aura lieu à l’Église de la Visitation-du-Saut-au-Récollet située au 1847, boulevard Gouin Est à Montréal et débutera à 15 h. Le concert est gratuit, des places étant réservées pour les personnes abonnées à la saison de Clavecin en concert.   Ce concert sera d’ailleurs capté par ICI Musique et retransmis le dimanche 16 décembre 2018  dans le cadre du Noël Euroradio 2018.


Hugo Laporte

La mezzo-soprano Marie-Andrée Mathieu avec la poète Dominique Robert

Les Poètes de l'Amérique française reçoivent la poète Dominique Robert qui offrira un récital à l'occasion duquel elle fera la lecture de ses poèmes Caillou, calcul, Leçon d'extérieur, La cérémonie du maître ainsi que des poèmes de Catherine Harton tirés du recueil Les Ordres de la nuit, Poètes de brousse. Le volet musical du récital sera assumé par la mezzo-soprano Marie-Andrée Mathieu et la pianiste Nathalie Tremblay qui  interpréteront des œuvres de Franz Schubert, Davide Piero Runcini, Barbara Monk Feldman, Alban Berg et Denis Gougeon.

Marie-Andrée Mathieu

Ce récital aura lieu à Québec le lundi 10 décembre à 19 h 30 à la Chapelle du Musée de l’Amérique francophone située au 2, Côte de la Fabrique. Une représentation est prévue à Montréal le mardi 11 décembre 2018 à la Maison de la culture Plateau Mont-Royal à 20 h au 465, avenue du Mont-Royal Est à Montréal. Le programme complet du récital est accessible ici.

Baroque, un concert de l'Orchestre symphonique de Laval avec Kimy McLaren et Maude Brunet

Accompagnées par l’Orchestre symphonique de Laval et de son chef Alain Trudel ainsi que par Les Petits Chanteurs de Laval  sous la direction de Philippe Ostiguy, la soprano de Kimy McLaren et la mezzo-soprano Maude Brunet s’uniront le 12 décembre 2018 pour offrir les plus grands chefs-d’œuvre du répertoire baroque. Elles interpréteront la cantate Mein Herze schwimmt im Blut (Mon cœur baigne dans le sang) BWV 199 ainsi que le Gloria d'Antonio Vivaldi RV 589. La jeune violoniste lavalloise Lynette Israilian, qui a récemment remporté le grand prix du Concours de musique du Canada Canimex, interprétera « L'hiver » des Quatre Saisons d'Antonio Vivaldi. Le programme sera complété par des extraits des Noëls sur le instruments  H. 534 d'Emmanuel Charpentier. Pour plus de renseignements sur ce concert qui  débutera à 19 h 30 et se déroulera à la salle André-Mathieu, vous pouvez cliquer ici.

Dans sa présentation du concert, l'OSL évoque « cinq faits intéressants » sur les cantates de Bach tirés du remarquable ouvrage sur Les cantates de J.-S. Bach du musicologue Gilles Cantagrel publié aux Éditions Fayard en 2010... et que je reproduis ci-après :

1. Bach a composé 300 cantates d'église, mais les deux tiers seulement nous sont parvenus. Il a aussi composé 60 cantates profanes, mais seulement 25 d'entre elles se sont rendues jusqu'à nous.
2. Ce qui décrit bien les cantates de Bach : « une grande complexité musicale en même temps qu'une forte teneur spirituelle ».
3. Cantate BWV 199 : la première cantate que Bach composa pour une unique voix soliste. Cette cantate « à l'italienne », qui se rapproche du style de l'opéra (voix seule et petit effectif instrumental), se démarque « par un extraordinaire raffinement, notamment dans le maniement des couleurs sonores. »
4. D'autres compositeurs ont écrit beaucoup plus de cantates que Bach (ex : Telemann, 1 300), mais ce qui distingue celles de Bach sont leur densité et leur qualité exceptionnelle, « qui tranchent radicalement avec la production courante du temps ».
5. Cantate BWV 199 ''Mein Herze schwimmt im Blut'' (Mon coeur baigne dans le sang) : l'une des 9 cantates de Bach pour Soprano solo, et la préférée de notre chef Alain Trudel!

Des « carols » par l'ensemble Scholastica et le Studio de musique ancienne de Montréal

Dans le cadre de la série « Concerts intimes » et sur le thème « Abide, I hope it be the best »,  le Studio de musique ancienne de Montréal proposera le mercredi 12 décembre 2018 une sélection de « carols » et de chants festifs anglais témoignant de la transition du catholicisme vers l’anglicanisme interprétée par l’Ensemble Scholastica.

Composé de  Rebecca Bain, chant, vièle et direction, Elizabeth Ekholm, chant, Cynthia Gates, chant, Josée Lalonde, chant et Angèle Trudeau, chant et harpe gothique, l’ensemble fera ainsi découvrir le « carol » dans l’Angleterre de la pré-Réforme. Ce concert se déroulera à la Chapelle historique du Bon-Pasteur et débutera à 19 h 30.

Sérénade d'hiver avec le New York Polyphony

Composé du contreténor Geoffrey Williams, du ténor Steven Caldicott Wilson, du baryton Christopher Dylan Herbert et de la basse Craig Phillips, le quatuor vocal newyorkais New York Polyphony revient à Montréal le 12 décembre 2018 pour offrir au public un répertoire de noëls anciens et récents, français et américains. Ce concert aura lieu à la salle Bourgie du Musée des Beaux Arts de Montréal et débutera à 19 h 30.



Les débuts de Sharon Azrieli au Metropolitan Opera dans Suor Angelica

Une autre artiste lyrique du Québec, Sharon Azrieli, a fait ses débuts au Metropolitan Opera de New York. La soprano  incarne actuellement le rôle de soeur Dulcina dans l'opéra Suor Angelica de Giacomo Puccini qui a pris l'affiche le 23 novembre, dont une cinquième représentation a lieu en ce 8 décembre et dont la sixième et dernière représentation se déroulera le mercredi 12 décembre 2018.

Félicitations Sharon Azrieli !

Sharon Azrieli

Quatre interprètes à l'Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal pour la saison 2019-2010

La directrice de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, Chantal Lambert, a eu la gentillesse de me transmettre les noms de quatre interprètes dont la candidature a été retenue au terme de la finale nationale des auditions de l'atelier. À  l'occasion de cette finale rqui s’est déroulée lors de la deuxième édition du gala bénéfice Talent 2018 le 14 novembre 2018 à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts de Montréal, neuf jeunes artistes avaient chanté pour l'obtention des quatre places ouvertes à l'atelier. Le jury a retenu les candidatures des sopranos Vanessa Croome et Kirsten Leblanc, du ténor Matthew Dalen et du baryton-basse Jean-Philippe McClisch. Prenant la relève de la mezzo-soprano Rose Naggar-Tremblay, des ténors Sebastian Haboczki et Rocco Rupolo et du baryton-basse Scott Brooks qui qui quitteront l'atelier à la fin de la présente saison, ces quatre jeunes artistes retrouveront les sopranos Andrea Carolina Núñez et Elizabeth Polese, la mezzo-soprano Florence Bourget, le ténor Spencer Britten, la basse Brenden Friesen et la pianiste Holly Kroeker.


Vanessa Croome, Matthew Dalen, Kirsten Leblanc et Jean-Philippe McClisch

Chantal Lambert a également pris le soin de rédiger quelques mots sur ses nouvelles résidentes et nouveaux résidentes :

Vanessa Croome, soprano

« La soprano Vanessa Croome interprète avec un tempérament de feu un répertoire très varié : Miss Wordsworth dans Albert Herring, Pamina dans La Flûte enchantée, ou Cunégonde dans Candide avec Opera McGill », décrit Chantal Lambert. « Ouverte à la musique contemporaine et l’opéra d’aujourd’hui, elle aime explorer et interpréter des œuvres nouvelles. » 

Kirsten LeBlanc, soprano

« Amoureuse des mots dans les deux langues officielles, la soprano Kirsten LeBlanc parachève un parcours académique musical bien rempli par un doctorat en interprétation à l’Université de Montréal », affirme la directrice de l’Atelier lyrique. Elle a interprété entre autres Helena dans A Midsummer Night’s Dream avec l’Atelier d’Opéra de l’Université de Montréal. Elle participe ces jours-ci au Festival Bach de Montréal et dans ses projets, il y aura Fiordiligi dans le prochain Cosi fan tutte de l’Université de Montréal.

Matthew Dalen, ténor

Le magazine Opera Canada l’a félicité pour « son timbre chaleureux et sa bonne connexion au texte ». Formé à Toronto, le ténor albertain Matthew Dalen est également diplômé du programme pour jeunes artistes de l’Opéra de Vancouver. Il étudie actuellement avec Richard Margison à Montréal. « Il démontre beaucoup d’aisance dans les nombreux rôles qu’il a joués ou doublés. Cette résidence d’artiste à Montréal lui permettra, j’en suis sûre, de consolider sa technique vocale. »

Jean-Philippe Mc Clish, baryton-basse

« Venu de Québec, ce boulimique de poésie épate tout le monde par la qualité de sa voix qui démontre une grande sensibilité », avance Chantal Lambert. Par ailleurs, j’avais déjà eu l’occasion d’apprécier la voix chaude et ronde, dans les aigus comme dans les graves, de ce baryton devenu baryton-basse dans le rôle de du chapelain raimundo de Lucia de Lamermoor présenté par Opéra McGill en janvier dernier au Monument-National. De plus, Jean-Philippe Mc Clish nous avait « bluffés » par sa prestance vocale et une expressivité juste dans son interprétation d’Il pleure dans mon cœur de Gabriel Fauré lors du concert de fin d’études de l’École de musique Schulich « Debussy et ses poètes » en février dernier. Et beaucoup s’accordent à dire que c’est une voix… à suivre…».

Marie-Ève Munger à Chicago, Yannick Nézet-Séguin à Philadelphie, New York et Kansas City, Philippe Sly à Philadelphie, Karina Gauvin à Saint-Louis, Jacques Lacombe à Strasbourg, Marianne Lambert à Angers, Mireille Lebel à Nancy et Jean-Marie Zeitouni à Edmonton

La soprano Marie-Ève Munger, dont la prestation a été saluée par la critique (Howard Reich, « A magical, mystical view of Cendrillon », Chicago Tribune, 2 décembre 2018), tiendra à nouveau le rôle de La Fée dans une nouvelle production de Cendrillon de Massenet au Lyric Opera of Chicago lors de la dernière représentation de ce 8 décembre 2018. Le chef Yannick Nézet-Séguin sera de retour à Philadelphie les 8 et 9 décembre 2018 pour assurer la direction du Messiah de Haendel, dont l'un des solistes est le baryton-basse Philippe Sly. Il dirigera la troisième représentation de la nouvelle production de La Traviata de Verdi le 11 décembre 2018. Il. Il troquera la baguette contre le clavier lors d’un récital où il accompagnera Joyce di Donato au Folly Theater de Kansas City le 13 décembre 2018. La soprano Karina Gauvin chantera lors de la seconde représentation du Messiah de Haendel au Power Hall de Saint-Louis le 9 décembre 2018. Le chef Jacques Lacombe continue d’assurer la direction musicale d’une nouvelle production de l’opéra-bouffe Barkouf d’Offenbach à l’Opéra national du Rhin à Strasbourg les 9, 11 et 13 décembre 2018. La soprano Marianne Lambert incarnera à nouveau La Fée dans Cendrillon de Massenet au Angers Nantes Opéra à Angers le 14 décembre 2018. La mezzo-soprano Mireille Lebel poursuit son séjour en Lorraine où elle interprétera le rôle-titre de l’opéra-bouffe La Belle Hélène d’Offenbach le 14 décembre 2018. Jean-Marie Zeitouni sera dans la capitale de l’Alberta Edmonton l’Edmonton Symphony Orchestra dans un concert consacré au Messiah de Haendel dont la première représentation a lieu le 14 décembre 2018.



Dans le cadre de l'émission Place à l’OpéraSylvia L’Écuyer continue, en samedi 8 décembre 2018, ses  retransmissions en direct du Metropolitan Opera de New York avec Il Trittico (Il Tabarro, Suor Angelica et Gianni Schicchi) de Giacomo Puccini. La distribution comprend notamment Amber Wagner, soprano (Giorgetta), MaryAnn McCormick, mezzo-soprano (Frugola), Marcelo Alvarez, ténor (Luigi), George Gagnidze, baryton (Michele), Maurizio Muraro, baryton-basse (Talpa), Krist?ne Opolais, soprano (Suor Angelica), Maureen McKay, soprano (Sœur Genovieffa), Stephanie Blythe, mezzo-soprano (La principessa), Kristina Mkhitaryan, soprano (Lauretta), Atalla Ayan, ténor (Rinuccio) et Plácido Domingo, baryton (Gianni Schicchi). Le choeur et l’orchestre du Metropolitan Opera sous la direction de Bertrand de Billy. Aux entractes, l’animatrice parlera à l'archiviste du Met, Peter Clark, de la création d'Il Trittico à New York en 1918 et s'entretiendra, en coulisse, avec la soprano Sharon Azrieli qui fait ses débuts au Met dans le rôle de soeur Dulcina (voir ci-haut). Sylvia L'Écuyer rendra hommage à Placido Domingo pour souligner ses 50 ans de carrière. L'émission pourra être entendue en ce samedi 8 décembre 2018 de 13 h à 17 h sur le site ICI MUSIQUE classique et sera reprise sur les ondes d’ICI MUSIQUE, le dimanche 9 décembre 2018, de 19 h à 23 h.

À son émission La semaine lyrique, Justin Bernard propose d’entendre les plus belles pages du répertoire lyrique le dimanche 9 décembre 2018. Je vous rappelle que vous pouvez syntoniser l’émission « en ondes radio » de 13 h à 15 h à Montréal (91,3 FM), Rimouski (104,1 FM), Sherbrooke (100,3 FM), Trois-Rivières (89,9 FM) et Victoriaville (89,3 FM). Elle peut être également écoutée en direct sur le site électronique de Radio VM à l’adresse http://www.radiovm.com.

Au Café d’art vocal, les opéraphiles pourront assister en ce samedi 8 décembre 2018 à la projection de l'opéra Wiener Blut de Richard Strauss dans une production du Seefestpiele Mörbischen de 2007. La distribution comprend Harald Serafin, Rainer Trost, Noëmi Nadelmann; Margareta Klobucar, Alexander Grill et Renée Schüttengruber. La direction musicale est de Rudolf Bibl et la mise en scène de Maximilian Schell. L'évènement se déroulera au Café d'art vocal situé au 1223, rue Amherst à Montréal et débutera 12 h 30.  Une reprise est prévue pour le jeudi 13 décembre à 18 h 30.

Deux Matinées d'Opéramania sont prévues cette semaine. Le deuxième volet d'Adriana Lecouvreur de Francesco Cilea dans une production du Royal Opera House de Londres de 2010 sera présenté le lundi 10 décembre 2018. La distribution comprend Angela Gheorghiu, Jonas Kaufmann, Olga Borodina, Alessandro Corbelli et Iain Paton, sous la direction musicale de Mark Elder et dans une mise en scène de David McVicar. La premier volet de l'opéra La Khovanchtchina de Moussorgski dans une production de l'Opéra de Munich de 2007. La distribution comprend Paata Burchuladze, Klaus Florian Vogt, Doris Soffel, John Daszak et Anatoli Kotscherga, sous la direction musicale de Kent Nagano et dans une mise en scène de Dmitri Tcherniakov. Ces deux matinées se dérouleront au campus de l'Université de Montréal à Longueuil, plus précisément à la salle 16 de l'Édifice Port-de-Mer située au 101, Place Charles-Le Moyne à Longueuil. Les Soirées d'Opéramania font relâche quant à elles jusqu'au 18 janvier 2019.

*****

Je vous souhaite une agréable semaine lyrique... et vous présente une photographie prise il y dans la station de métro Place des Arts à Montréal où le violoncelliste Yo Yo Ma a interprété pour le bonheure des passagers et passagères du métro, mais également pour des nombreux et nombreuses mélomanes du Bach et du Leonard Cohen !


Yo Yo Ma
Station de métro Place des Arts
Montréal, 8 décembre 2018
Partager: