Le blogue lyrique

Das Rheingold à l’Opéra de Montréal, Le chanteur de Mexico à l’Opéra bouffe du Québec et un récital de Marie-Andrée Mathieu à La Relève musicale

Blog Single

10 novembre 2018
(No 2018-36)

Nathan Berg (Alberich)
Catherine Daniel (Erda), Andrea Núñez (Woglinde) et Florence Bourget (Wellgunde)
Das Rheingold de Richard Wagner
Opéra de Montréal, 2018
Photographie : Yves Renaud

C’est soir de première à l'Opéra de Montréal avec la présentation Das Rheingold (L'Or du Rhin) de Richard Wagner. Ayant été donné en version de concert par la compagnie lyrique de la Métropole en 2000, il s’agit de sa première production scénique de la Vorabend (première soirée) de la tétralogie Der Ring des Nibelungen (L’anneau du Nibelung) qui est présentée à Montréal dans la production du Minnesota Opera.

La distribution comprend les baryton-basses Ryan McKinny et Nathan Berg qui incarneront respectivement les personnages de Wotan et d'Alberich. Se joindront à eux Soloman Howard (Fafner), Julian Close (Fasolt), le ténor David Cangelosi (Mime), Gregory Dahl (Donner), Roger Honeywell (Loge), Steeve Michaud (Froh) et Carolyn Sproule (Flosshilde). Cinq jeunes artistes formées à l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal s’illustreront dans les rôles féminins : Aidan Ferguson (Fricka), Caroline Bleau (Freia), Catherine Daniel (Erda), Andrea Núñez (Woglinde) et Florence Bourget (Wellgunde). La mise en scène et la scénographie seront celles de Brian Staufenbiel. Le chef Michael Christie dirigera l’Orchestre métropolitain qui sera augmenté à 81 instrumentistes, dont un percussionniste qui jouera les 18 enclumes auxquels Richard Wagner fait appel lors de l’un des interludes de l’opéra

Comme le suggère l’Opéra de Montréal dans sa présentation de Das Rheingold, il s’agit d’un opéra sur le thème de l’avidité et la corruption : « D’un côté, le nain Alberich, rejeté et humilié par les envoûtantes filles du Rhin, renonce à l’amour et leur dérobe leur précieux trésor (l’or du Rhin) pour en façonner un anneau qui lui permet de dominer le peuple souterrain des Nibelungen et d’amasser des richesses sans cesse. De l’autre, les dieux se font construire un palais par les géants sans vouloir leur payer le prix promis. Ils décident alors de voler l’anneau et l’or d’Alberich pour payer les géants, mais Alberich maudit l’anneau et tous ceux qui le posséderont. Dans ce prologue à la tétralogie, nous voyons différents personnages, poussés chacun à leur manière par l’avidité et la soif du pouvoir, provoquer une série d’événements qui mèneront à la fin du monde tels qu’ils le connaissent… ».

Après la première de ce soir, trois autres représentations auront lieu les 13, 15 et 17 novembre  2018 à la salle Wilfrid Pelletier de la Place des Arts à compter de 19 h 30. Elles sont précédées à 18 h 30 au Piano nobile de la salle Wilfrid-Pelletier d’une conférence pré-opéra avec le musicologue – et directeur de l'action communautaire et éducative de l'Opéra de Montréal - Pierre Vachon.

La série Parlons opéra ! introduisant Das Rheingold (L’Or du Rhin) de Richard Wagner se conclura à l’Église St. Andrew and St. Paul le dimanche 11 novembre à 15 h et pourrait intéresser ceux et celles qui n’auront pas assisté à la première de la veille. Pourra y être à nouveau entendu Pierre Vachon qui présentera L’Or du Rhin. Pour plus d’informations sur cette série et pour retenir vos places, vous pouvez cliquer ici.

Le Chanteur de Mexico par l’Opéra bouffe du Québec

 C'est aussi soir de première à l’Opéra bouffe du Québec qui présente à compter de ce soir Le Chanteur de Mexico du compositeur français d’origine basque Francis Lopez. Sous la direction artistique et musicale de Simon Fournier et dans une mise en scène d’Isabeau Proulx-Lemire, la production réunira les chanteurs Asitha Tennekoon (Vincent), Klara Martel-Laroche (Cricri), Philippe Gobeille (Bilou), Marie-Pierre de Brienne (Eva Tonada), Richard Lalancette (Cartoni) et Manuel Blais (Zapaga). Après la première de ce soir, quatre représentations sont prévues pour le 11 novembre à 14 h, le 16 novembre à 19 h 30, le 17 novembre à 14 h et le 18 novembre à 15 h et se dérouleront à la Maison des arts de Laval.

Le vidéo ci-après vous permettra d'entendre les solistes de la production lors d'une récente répétition. Vous pouvez également visionner la bande-annonce diffusée sur Radio-Classique en cliquant ici.

https://youtu.be/Xs2vst9v4LQ

Je vous invite par ailleurs à lire le PROFIL que L'Opéra- Revue québécoise dans l'art lyrique a consacré à l'Opéra bouffe du Québec dans son numéro 15 (Printemps 2018) en cliquant ici.

Un récital de Marie-Andrée Mathieu à La Relève musicale

Dans le cadre de la série concerts classiques de La Relève musicale et accompagnée par le pianiste Jean-François Mailloux, la mezzo-soprano Marie-Andrée Mathieu présentera un récital le samedi 10 novembre 2018. Cet événement se déroulera à salle  Cécile-Drolet située au 560, chemin Sainte-Foy à Québec et débutera à 19 h. Le concert sera capté par Ma.TV et sera retransmis ultérieurement.

Marie-Andrée Mathieu

Une dernière représentation pour Albert Herring de Benjamin Britten par Opéra McGill

Je vous rappelle que dans le cadre du Festival Lisl Wirth boîte noire, Opéra McGill présente l'opéra comique Albert Herring de Benjamin Britten et qu’une troisième et dernière représentation est prévue pour ce samedi 10 novembre 2018 à 19 h 30. Cette production met en présence 13 instrumentistes de l'Orchestre symphonique de McGill dirigé par le chef invité Andrew Bisantz. La mise en scène est de Patrick Hansen et la conception des décors, costumes et éclairages a été confiée respectivement à Vincent Lefèvre, Ginette Grenier et Serge Filiatrault. Les maquillages et coiffure auront été établis par Florence Cornet. Cet événement lyrique a lieu à la salle Pollack de l'Université McGill et débutera à 19 h 30. La représentation sera précédée d'une causerie, prononcée en langue anglaise à compter de 18 h 30 par Patrick Hansen à la Salle Clara Lichtenstein.

Alain Gauthier à Charlotte en Caroline du Nord, Pascal Charbonneau à Bruxelles, Étienne Dupuis à Paris, Florie Valiquette à Lille, Yannick Nézet-Séguin à Philadelphie, Jean-François Lapointe à Mulhouse, Luc Robert à Essen en Allemagne, Michèle Losier à Bordeaux, Claire de Sévigné à Aix-les-Bains, Karina Gauvin à Provo en Utah et Frédéric Antoun à Zurich

Alain Gauthier signera la mise en scène de la production de La Fille du régiment de Donizetti à l’Opera Carolina dont la première a lieu ce soir le 10 novembre et qui connaîtra une deuxième représentation le 15 novembre 2018. Pascal Charbonneau sera Aljeja dans De la maison des morts de Janácek au Théâtre de La Monnaie les 10, 11, 13, 14 et 16 novembre 2018. Étienne Dupuis poursuit son séjour à Paris où il incarnera à nouveau le personnage de Belcore dans L’elisir d’amore de Donizetti à l’Opéra Bastille les 10, 13 et 16 novembre 2018. Florie Valiquette tiendra le rôle-titre de Coraline du compositeur anglais Mark-Anthony Turnage à l’Opéra de Lille les 10 et 11 novembre 2018. Yannick Nézet-Séguin dirigera son Orchestre de Philadelphie lors de deux autres représentations du concert à l’occasion duquel Joyce DiDonato interprétera le Poème de l’amour et de la mer de Chausson les 10 et 13 novembre 2018. Jean-François Lapointe tiendra le rôle de Golaud dans Pelléas et Mélisande de Debussy à l’Opéra national du Rhin à Mulhouse lors de la dernière représentation de cette production le 11 novembre 2018. Luc Robert sera Don José dans une nouvelle production de Carmen de Bizet au Aalto-Musiktheater de Essen dont la prochaine représentation sera le 14 novembre 2018. La mezzo-soprano Michèle Losier tiendra le rôle de Giovanna Seymour dans Anna Bolena de Donizetti à l’Opéra national de Bordeaux les 14 et 18 novembre 2018. La soprano Claire de Sévigné se produira en récital à Aix-les-Bains le 16 novembre 2018. La soprano Karina Gauvin se produira en récital à Provo dans l’Utah le 14 novembre 2018. Frédéric Antoun incarnera Ferrando dans une nouvelle production de Così fan tutte de Mozart à l’Opernhaus de Zurich le 16 novembre 2018.

*****

Dans le cadre de l'émission Place à l’OpéraSylvia L’Écuyer poursuivra la présentation de sa « Moisson de l’automne 2018 ». Elle diffusera, en ce samedi 10 novembre 2018, l'opéra Il Barbiere di Siviglia (Le Barbier de Séville) dans une production du Festival de Pesaro de 2018. La distribution Maxim Mironov, ténor (Comte Almaviva), Pietro Spagnoli, baryton-basse (Bartolo), Aya Wakizono, soprano (Rosina), Davide Luciano, baryton (Figaro), Michele Pertusi, basse (Basilio), Elena Zilio, mezzo-soprano (Berta) et Wiliam Corro, basse (Fiorello). Le choeur Ventidio Basso et l’orchestre symphonique de la Radio Nationale Italienne seront sous la direction de Yves Abel. À l’entracte, l’animatrice s’entretiendra avec Le musicologue Claudio Vellutini au sujet de la Rossini Renaissance ainsi qu’avec le chef Yves Abel, Aux Actualités, elle proposera une entrevue avec Isabeau Proulx-Lemire qui met en scène l’opérette Le chanteur de Mexico à l’Opéra-Bouffe du Québec. L’émission pourra être entendue aujourd’hui sur MUSE de 13 h à 17 h et, en reprise sur les ondes d’ICI MUSIQUE, le dimanche 11 novembre de 19 h à 23 h.

L'émission La semaine lyrique de Justin Bernard est de retour cette semaine et celui-ci débutera une série d'émissions où il fera entendre des extraits d'opéras de Richard Wagner. Pour souligner la présentation de Das Rheingold à l'opéra de Montréal, il débutera le dimanche 11 novembre 2018 par L'Or du Rhin et poursuivra l'audition, les dimanches 18 et 25 novembre, de  Der Fliegende Hollander (Le Vaisseau fantôme) et de Tannhäuser !

Au Café d’art vocal, les opéraphiles pourront assister en ce samedi 10 novembre 2018 à la projection de  Fierrabras de Franz Schubert  dans une production du Festival de Salzbourg de 2014. La distribution comprend Michael Schade, Dorothea Röschmann, Geor Zeppenfeld, Julia Kleiter et Markus Werba. la direction musicale est d'Ingo Metzmacher et la mise en scène de Peter Stein. L'évènement se déroulera au Café d'art vocal situé au 1223, rue Amherst à Montréal et débutera 12 h 30.  Une reprise est prévue pour le jeudi 15 novembre à 18 h 30.

Aux Matinées d'Opéramania, Michel Veilleux présentera le lundi 12 novembre 2018 à 13 h 30 le deuxième volet de l'opéra Un ballo di Maschera de Giuseppe Verdi dans une production de l'Opéra de Munich de 2016. La distribution comprend Piotr Beczala, Anja Harteros, George Petean, Sofia Fomina et Okka von der Damerau, sous la direction musicale de Zubin Mehta et dans une mise en scène de Johannes Erath. Il présenter également le deuxième volet de Pelléas de Claude Debussy dans une production de l'Opéra de Malmö de 2016. La distribution comprend Marc Mauillon, Jenny Daviet, Laurent Alvaro, Stephen Bronk et Emma Lyrén, sous la direction musicale de Maxime Pascal et dans une mise en scène de Benjamin Laza. Ces deux matinées se dérouleront à la salle 16 (rez-de-chaussée) au Campus de Longueuil de l'Université de Montréal  situé au 101, Place Charles-Le Moyne à Longueuil. Aux Soirées d'Opéramania et pour souligner la prochaine production de l'Atelier d'opéra de l'Université de Montréal, une causerie sur The Fairy Queen d'Henry Purcell sera prononcée par Luc Beauséjour, directeur de l’Atelier de musique baroque de l’Université de Montréal. Il y sera question des caractéristiques de l'oeuvre et il y aura un visionnement commenté d'extraits vidéo tirés de diverses productions et discussions avec des artisans du spectacle à venir. Cette soirée aura lieu à la salle Jean Papineau-Couture de la Faculté de musique de l'Université de Montréal située au 200, avenue Vincent d'Indy à Montréal et débutera à 19 h 30.

*****

Je vous souhaite une agréable semaine lyrique... et espère de voir certains et certaines d'entre vous à la première de Das Rheingold à l'Opéra de Montréal ce soir .

Partager: