Le blogue lyrique

Rigoletto en ouverture de la 39e saison de l'Opéra de Montréal, la suite de « La Voix, espace public » d'André Papathomas et une Amicale de la Phonothèque avec le musicologue Michel Veilleux

Blog Single

15 septembre 2018
(No 2018-28)

James Westman (Rigoletto) et Myriam Leblanc (Gilda)
Rigoletto de Giuseppe Verdi Opéra de Montréal, 2018
Photographie : Yves Renaud

Pour ouvrir sa 39e saison, l’Opéra de Montréal présente Rigoletto, de Giuseppe Verdi, ce chef d'oeuvre qui gravite autour des thèmes chers au grand compositeur italien, tels l'amour filial, la malédiction, les inégalités et tensions sociales. Le rôle-titre a été confié au baryton canadien James Westman et la soprano québécoise Myriam Leblanc incarnera le personnage de Gilda, s'agissant pour l'un et l'autre de prises de rôle. Le ténor René Barbera sera le Duc de Mantoue. Les rôles du tueur à gages Sparafucile et de sa sœur Maddalena ont été confiés  au baryton-basse Vartan Gabrielian et à la mezzo-soprano Carolyn Sproule. Plusieurs jeunes artistes de l'Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal participent à cette production : Max van Wyck (Marullo), Sebastian Haboczki (Serviteur), Scott Brooks (Monterone), Rose Naggar-Tremblay (Giovanna), Rocco Rupolo (Borsa), Elizabeth Polese (Comtesse Ceprano), Brenden Friesen (Comte Ceprano) et Andrea Núñez (Page). Michael Cavanagh assure la mise en scène de la production et la scénographie est de Robert Dahlstrom. La direction musicale de l'Orchestre métropolitain est assumée quant à elle par le chef italien Carlo Montanaro, le Chœur de l’Opéra de Montréal ayant été préparé par Claude Webster.

Après la première de ce soir, trois autres représentations sont prévues pour les 18, 20 et 22 septembre 2018 à 19 h 30 et se dérouleront à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts de Montréal. Je vous rappelle que le musicologue Pierre Vachon présente des conférences Pré-opéra de 18 h 30 à 19 h au Piano Nobile de la salle Wilfrid-Pelletier. Pour vous préparer à Rigoletto, vous pouvez aussi lire l'article que Christophe Huss consacre à l'oeuvre qui ouvre la saison de l'Opéra de Montréal dans Le Devoir de ce matin sous le titre « Rigoletto, le feu roulant ».

Deux autres représentations du récital de notre contralto nationale Marie-Nicole Lemieux à la Fondation Arte Musica


Marie-Nicole Lemieux
Photographie : Genevieve LeSieur, Bleu-Outremer

La Fondation Arte Musica ouvrait le vendredi 14 septembre une saison 2018-2019 qui comportera 105 concerts comme l'a indiqué sa directrice artistique hier soir, avec un récital de notre contralto nationale Marie-Nicole Lemieux. J'y étais et prépare une critique qui n'ira pas sans faire l'éloge de cette grande artiste québécoise qui présente son premier récital à la salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal. Sa prestation a eu l'air de plaire à Christophe dont Le Devoir diffuse sur son site un compte-rendu ce matin sous le titre « Reconnais-tu ton pays, Marie-Nicole ? », comme elle a aussi été apprécié par Caroline Rodgers qui publie sur le site Ludwig van Montréal un texte intitulé « Marie-Nicole Lemieux : le pouvoir de faire craquer avec une seule note ».

Le florilège de lieder allemands de Schumann, Schubert et Wolf ainsi que de mélodies françaises d'Enesco, Honegger et Gounod qu'elle a interprétés hier soir avec son grand complice, le pianiste Daniel Blumenthal, pourra être à nouveau entendu les dimanche 16 et mardi 18 septembre 2018...  mais le sera à guichets fermés !


Suite de la « La Voix, espace public » d'André Pappathomas

Le projet « La Voix, espace public » du compositeur André Pappathomas se poursuit cette semaine avec la présentation par ce dernier, le mercredi 19 septembre à 19 h 30, d'une conférence intitulée Les langages inventés. Y seront explorés les mondes d'Antonin Artaud, de Kurt Schwitters, de Raoul Haussman, et plus près de nous, du théâtral et poétique exploréen de Claude Gauvreau. Et c'est le vendredi 21 septembre que l'oeuvre participative La voix, espace public sera créée avec un chœur, des solistes, un grand ensemble de cuivres, bois et percussions et les gens du quartier qui auront participé à la création de la pièce.

Je vous rappelle qu'André Pappathomas est un artiste interdisciplinaire, compositeur et chef de chœur qui s'est fait connaître par le grand projet Souffles ayant réuni en 2016 sur la scène de la salle Wilfrid-Pelletier dix chœurs de différents pays résidant à Montréal. André Papathomas explore les potentialités de la voix humaine depuis de nombreuses années. En 2017, il est finaliste du Grand Prix des Arts de Montréal et est nommé premier lauréat du prix « Artiste dans la communauté » du Conseil des arts et des lettres du Québec.

Une amicale de la Phonothèque et une vidéographie comparée sur Rigoletto

Après La Traviata en novembre 2017, Michel Veilleux, « l'âme passionnée d'Opéramania », animera une Amicale de la Phonotèque de la Société d'art vocal de Montréal et proposera un voyage à travers la vidéographie d'une autre oeuvre formant la trilogie populaire de Giuseppe Verdi : Rigoletto. Par une sélection de productions et d'interprétations qu'il juge les plus réussies, Michel Veilleux offrira une lecture essentielle de la tragédie du bouffon du roi. Cet événement se déroulera le mardi 18 septembre 2018 à compter de 18 h 30 au Café d’art vocal situé au 1223, rue Amherst à Montréal.

Le début d'une nouvelle série de conférences sur « Politique et musique »
 
À peine une semaine après le lancement fort réussi de l'ouvrage collectif La musique et la politique : Création, dissonance, violence, mes collègues Mariella Pandolfi et Laurence McFalls inaugurent le lundi 17 septembre 2018 une nouvelle série de conférences sur le thème « Politique et musique ». La première conférence aura pour thème « Propaganda and Music - Furtwangler and " Her Ka "» et sera prononcée par l'écrivain, journaliste et réalisateur Thomas Voigt. Elle se déroulera de 13 h à 16 h à la salle C-1017-2 du Carrefour des sciences du Pavillon Lionel-Groulx de l'Université de Montréal situé au 3150, rue Jean-Brillant à Montréal.


Une artiste québécoise sur la route…Claire de Sévigné !

Les artistes lyriques du Québec qui rayonnent dans le monde sont encore en congé de voyage cette semaine... à l'exception de la soprano Claire de Sévigné qui se joindra au chœur Diverticanto pour interpréter la Messe en majeur de Dvorák à Zurich le 16 septembre 2018.

*****

Dans le cadre de son émission Place à l’Opéra, l’animatrice Sylvia L’Écuyer poursuit la présentation de sa « Moisson de l’automne 2018 ». Elle diffusera, en ce samedi 15 septembre 2018, l'opéra Beatrice Cenci de Berthold Goldschmidt dans une production du Festival de Bregenz de 2018. La distribution comprend  Christoph Pohl, baryton (Count Francesco Cenci), Dshamilja Kaiser, contralto (Lucrezia), Gal James, soprano (Beatrice) Christina Bock, mezzo-soprano (Bernardo), Per Bach Nissen, basse (Cardinal Camillo), Michale Laurenz, ténor (Orsino), Wolfgang Stefan Schwaiger, baryton (Marzio), Sébastien Soulès, basse (Olimpio), Peter Marsh, ténor (un juge), Lukas Hynek-Krämer, baryton (Colonne) et Jan Bochnak, ténor (un officier). Le choeur philharmonique de Prague et l’orchestre symphonique de Vienne seront sous la direction de Johannes Debus. À l'entracte, l’animatrice s’entretiendra avec ce dernier. Dans ses Actualités, Sylvia L’Écuyer proposera en entrevue le même Johannes Debus, sujet de la prochaine saison de la Canadian Opera Company et échangera également avec la librettiste Ann-Marie MacDonald relativement à Nigredo Hotel qui sera présenté par le City Opera Vancouver. L’émission pourra être entendue aujourd’hui sur MUSE de 13 h à 15 h et, en reprise sur les ondes d’ICI MUSIQUE, le dimanche 16 septembre de 19 h à 23 h.

Dans le cadre de son émission La semaine lyrique, Justin Bernard se proposera de faire entendre les plus belles pages du répertoire lyrique le dimanche 16 septembre de 13 h à 15 h. Je vous rappelle que vous pouvez syntoniser l’émission « en ondes radio » de 13 h à 15 h à Montréal (91,3 FM), Rimouski (104,1 FM), Sherbrooke (100,3 FM), Trois-Rivières (89,9 FM) et Victoriaville (89,3 FM). Elle peut être également écoutée en direct sur le site électronique de Radio VM à l’adresse http://www.radiovm.com.

Le Café d’art vocal présente, en ce samedi 15 septembre 2018, La Gioconda de Almicare Ponchielli dans une production du Gran Teatre del Liceu de 2005. La distribution comprend Deborah Voigt, Elisabetta Fiorillo, Carlo Colombara, Ewa Podles et Richard Margison. La direction musicale est d’Daniele Callegari et la mise en scène de Pier Luigi Pizi. Une reprise est prévue pour le jeudi 2o septembre 2018 à 18 h 30 et aura lieu au Café d’art vocal situé au 1223, rue Amhersrt à Montréal.

*****

Je vous souhaite une agréable semaine lyriqueet espère vous voir à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts de Montréal pour la première de Rigoletto ce soir !

Partager: