Le blogue lyrique

A Midsummer Night’s Dream de Britten par l’Atelier d’opéra de l’Université de Montréal, Haydn et Haendel par Les Violons du Roy et la saison 2018-2019 de l’Opéra de Montréal

Blog Single

Sous le signe de l'onirisme et de la volupté, l'Atelier d'opéra de l'Université de Montréal (AOUM) présente l'opéra A Midsummer Night's Dream de Benjamin Britten les 1er, 2 et 3 mars, à la salle Claude-Champagne.

La direction musicale de l'Orchestre de l'Université de Montréal (OUM) sera assumée par Jean-François Rivest et la mise en scène a été confiée à Oriol Tomas. L'équipe de production est complétée par Robin Wheeler, à la direction de l'Atelier d'opéra, Carl Pelletier à la scénographie, Emilie Gagnon aux costumes, Pierre Lafontaine aux maquillages et coiffures, et Julie Basse aux éclairages.

Le chef Jean-François Rivest a présenté cette production en ces termes : « C’est Benjamin Britten lui-même, assisté de son complice Peter Pears, qui a adapté le texte du Songe d’une nuit d’été de Shakespeare pour en faire un livret d’opéra fidèle à la pièce de théâtre originale. Sa compréhension de l’œuvre littéraire lui permet de mettre en relief trois types de personnages (rustiques, amoureux, surnaturels) et de situer à la perfection, entre le merveilleux et le ridicule, le discours authentique du Barde. Facile d’écoute, amusant, aux couleurs mystérieuses, la poésie qui s’en dégage est délicieuse et inimitable. ». Le metteur en scène Oriol Thomas ajoute : « En plongeant dans A Midsummer Night’s Dream, j’ai éprouvé comme un vertige, une descente dans un chaos délirant tout aussi déjanté que sensuel. Le sentiment d’être en pleine dérive de la réalité – comme dans un rêve – m’a suivi à chaque pas. (...) Par ses combinaisons instrumentales, la partition de Britten nous fait voyager dans un monde mystérieux et féérique. (...) C’est avec finesse, complexité et précision qu’il nous fait passer du tragique au comique, du concret au magique. »

Oriol Thomas, Jean-François Rivest, Emmanuel Hasler et Lila Duffy

Les trois représentations auront lieu, en version originale anglaise avec surtitres français et anglais,  à 19 h 30 à la salle Claude-Champagne située au 220, avenue Vincent-D'Indy à Montréal. Les billets sont en vente sur admission.com.

Sur cette production, je vous invite à prendre connaissance de l'article publié le 21 février dans le journal Forum de l'Université de Montréal sous la plume de Hélène Roulot-Ganzman et ayant pour titre « Une nuit entre songe et réalité ». Et pourquoi ne pas visionner la bande-annonce ci-après :


Les Viennoiseries musicale II par Tempêtes et passions

En ce samedi 24 février 2018, la compagnie lyrique Tempêtes et Passions propose des  Viennoiseries musicales II, un moment d’immersion dans la musique et la culture viennoise du début du XXe siècle. Après le grand succès de l’année dernière, les mélomanes de la capitale nationale pourront entendre de nouveaux extraits d'œuvres de Johann Strauss II, Franz Lehar et Emmerich Kálmán tirés des plus belles pages d’opérettes viennoises tels que Le Baron TziganeLa comtesse Maritza, Paganini ou Le sang viennois.

Les solistes seront les sopranos Évelyne Larochelle, Audrey Larose-Zicat et Jessica Latouche, la mezzo-soprano Marie-Andrée Mathieu, les ténors Keven Geddes et Guy Lessard et le baryton-basse Robert Huard. La mise en scène et animation ont été confiées à Bertrand Alain et la direction musicale sera assumée par la pianiste Anne-Marie Bernard.

Ce concert aura lieu à 14 h à la Chapelle du Musée de l’Amérique francophone... et sera agrémenté d'une dégustation de desserts autrichiens (Sachertorte, Linzertorte, Milchrahmstrudel) !

Femmes par Marie-Josée Lord au Festival Montréal en lumière

Dans le cadre du Festival Montréal en lumière et sous la direction de son chef Alain Trudel, l'Orchestre symphonique de Laval accompagnera à nouveau la soprano Marie-Josée Lord dans le concert dédié aux « Femmes ». L'artiste lyrique incarnera les grandes femmes de l’opéra à travers les siècles et interprètera les plus grands airs d'opéras de Giacomo Puccini (La Bohème, Suor Angelica et Madama Butterfly), Giuseppe Verdi (La Forza del Destino, la Traviata et Aïda) ainsi que des airs d'autres compositeurs.

Cet événement se déroulera au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts de Montréal le mardi 27 février 2018 à 20 h.

Marie-Josée Lord


L’Orlando Consort à la Fondation Arte Musica

Composé du contreténor Matthew Venner, des ténors Mark Dobell et Angus Smith, du baryton Donald Greig, et de la basse Robert McDonald, l’Orlando Consort sera l'invité de la la Fondation Arte Musica pour interpréter en direct la trame musicale du chef-d’œuvre cinématographique de Carl Dreyer La Passion de Jeanne d’Arc. Avec de la musique composée durant la courte vie de Jeanne d’Arc (1412-1431), l’ensemble vocal anglais propose une reconstitution musicale fidèle de la France médiévale. Présenté également dans le cadre de Montréal en lumière, ce concert aura lieu le mardi 27 février à 19 h 30 à la salle Bourgie du Musée des Beaux-Arts de Montréal. Vous pouvez consulter ici le programme détaillé de l'évènement.

Orlando Consort


Handel et Haydn par Les Violons du Roy et La Chapelle de Québec

Sous la direction de leur chef fondateur Bernard Labadie, Les Violons du Roy et La Chapelle de Québec présenteront un concert dédié à la musique de Franz Joseph Haydn et Georg Frideric Handel. Pour interpréter la Messe en si bémol majeur, Hob.XII:10 "Heiligmesse" du premier et  l'Ode for St. Cecilia’s Day, HWV76 du second, l'on fait appel à quatre solistes d'exception, la soprano Lydia Teuscher, la mezzo-soprano Allyson McHardy, le ténor James Gilchrist et le baryton Tyler Duncan.

Trois représentations sont prévues, les 28 février et 1er mars 2018 à 20 h à la salle Raoul-Jobin du Palais Montcalm à Québec ainsi que le 3 mars 2018 à 19 h 30 à la Maison symphonique de Montréal.



La saison 2018-2019 de l'Opéra de Montréal

Introduite par son directeur général Patrick Corrigan qui a prononcé une inspirante allocution que je partage avec vous en annexe du présent numéro et animée par son directeur artistique Michel Beaulac, la soirée de lancement de la saison 2018-2019 de l'Opéra de Montréal a rassemblé la grande famille lyrique montréalaise à la Cinquième salle de la Place des Arts.

Sous le thème « L’opéra, un art éminemment pertinent », la programmation de la saison 2018-2019 de l’Opéra de Montréal comportera six évènements. Les quatre productions qui seront présentées à la salle Wilfrid-Pelletier seront Rigoletto de Giuseppe Verdi (15, 18, 20 et 22 septembre 2018), Das Rheingold (L’Or du Rhin) de Richard Wagner (10, 13, 15 et 17 novembre 2018), la première québécoise et canadienne de Champion de Terence Blanchard et Michael Cristofer (26, 29, 31 janvier et 2 février 2019) ainsi qu’une nouvelle production de Carmen de Georges Bizet dans une mise en scène du cinéaste québécois Charles Binamé (4, 7, 9 et 11 mai 2019). L’Opéra de Montréal se déplacera hors-les-murs de la Place des Arts et présentera à la salle Pollack de l’Université McGill, dans le cadre du Festival du Monde Arabe, une soirée-concert avec la soprano Joyce El-Khoury (1er novembre 2018). La compagnie lyrique présentera ensuite l’opéra de chambre Twenty-Seven de Ricky Ian Gordon et Royce Vavrek au Théâtre Centaur (23, 24, 26, 28, 30 et 31 mars 2019). Pour des informations détaillées sur chacun des ces événements, je vous invite à lire le communiqué en cliquant ici ou en vous rendant sur le site de l’Opéra de Montréal ici.


De nouvelles critiques en ligne sur le site de L'Opéra- Revue québécoise d'art lyrique

Des critiques des productions de JFK à l'Opéra de Montréal, de Faust à la Société d'art lyrique du Royaume, du récital « Debussy et ses poètes » avec Dominique Labelle et ses élèves de l'École de musique Schulich de l'Université McGill et du Requiem par Les Grands Ballets sont maintenant en ligne sur le site  de L'Opéra- Revue québécoise d'art lyrique  et vous pourrez les consulter en cliquant ici.


Claire de Sévigné à Toronto et Edmonton, Barbe et Doucet à Saint-Gall, Frédéric Antoun à Toulouse, Tomislav Lavoie à Paris, François Girard, Serge Lamothe et Yannick Nézet-Séguin à New York  

La soprano Claire de Sévigné sera Blonde dans L’Enlèvement au sérail de Mozart avec la Canadian Opera Company le 24 février 2018. Elle se produira également en concert avec l’Orchestre symphonique d’Edmonton le 28 février 2018. La présentation de la production de La Bohème à laquelle sont associés André Barbe et Renaud Doucet se poursuit à l’opéra de Saint-Gall le 25 février 2018. Frédéric Antoun incarnera le protagoniste masculin dans la version concertante d’Orphée et Eurydice de Gluck au Théâtre du Capitole de Toulouse pour une dernière représentation le 25 février 2018. Tomislav Lavoie endossera les habits du Docteur Grenvil dans La Traviata de Verdi à l’Opéra Bastille pour les deux dernières représentations des 25 et 28 février 2018. Une dernière représentation de la reprise du Parsifal de François Girard et Serge Lamothe aura lieu Metropolitan Opera de New York le 27 février 2018. Le chef Yannick Nézet-Séguin ne sera pas de cette dernière représentation, mais sera de retour au pupitre du Met pour y diriger Elektra dont la première aura lieu le 1er mars 2018.

Après l’émission « L’art lyrique » de Frédéric Cardin qui sera entendue sur MUSE de 12 h à 13 h, Sylvia L'Écuyer diffusera - toujours sur MUSE et à Place à l'opéra dans le cadre de ses retransmissions en direct du Metropolitan Opera de New York le samedi 24 février de 13 h à 18 h, La Bohème de Giacomo Puccini. La distribution comprend Sonya Yoncheva, soprano (Mimi), Susanna Phillips, soprano (Musetta), Michael Fabiano, ténor (Rodolfo), Lucas Meachem, baryton (Marcello), Alexey Lavrov, baryton (Schaunard), Matthew Rose, basse (Colline) et Paul Plishka, basse (Benoit/Alcindoro). L’Orchestre et le Choeur du Metropolitan Opera seront sous la direction de Marco Armiliato. En entrevue, Sylvie L'Écuyer s'entretiendra avec le chef d’orchestre Marco Armiliato. Aux actualités, l'animatrice proposera des entrevues avec le ténor Emmanuel Hassler qui chantera le rôle de Lysandre dans la production de l'opéra A Midsummer Night’s Dream de Benjamin Britten par l'Atelier d'opéra de l’Université de Montréal. Michel Beaulac et Patrick Corrigan commenteront la programmation de la saison 2018-2019 de l’Opéra de Montréal. L'émission pourra être entendue en reprise sur ICI musique le dimanche 25 février 2018 de 18 h à minuit.

Dans le cadre de son émission La semaine lyrique, Justin Bernard proposera le dimanche 25 février 2018 l’écoute des plus belles pages du répertoire lyrique. Je vous rappelle que vous pouvez syntoniser l’émission « en ondes radio » de 13 h à 15 h à Montréal (91,3 FM), Rimouski (104,1 FM), Sherbrooke (100,3 FM), Trois-Rivières (89,9 FM) et Victoriaville (89,3 FM). Elle peut être également écoutée en direct sur le site électronique de Radio VM à l’adressehttp://www.radiovm.com.

Au Café d’art vocal, on projettera le samedi 24 février 2018 le film-opéra Madama Butterfly de Giacomo Puccini dans une réalisation de Jean-Pierre Ponnelle de 1974. La distribution comprend Mirella Freni, Placido Domingo et Christa Ludwig. La direction musicale est de Herbert von Karajan et la mise en scène de Jean-Pierre Ponnelle. Une reprise est prévue pour le jeudi 1er mars 2018 à 18 h 30.

Aux Matinées d'Opéramania du campus de Longueuil de l’Université de Montréal le lundi 26 février 2018 à 13 h 30, Michel Veilleux présentera le volet II de la projection de l'opéra Semiramide de Gioacchino Rossini dans une production du Metropolitan Opera de New York de 1990. La distribution comprend June Anderson, Marilyn Horne, Samuel Ramey et Stanford Olsen, sous la direction musicale de James Conlon et dans une mise en scène de John Copley. Cette projection se déroulera à la salle 16 du rez-de-chaussée de l'Édifice Port-de-Mer situé au 101, Place Charles-Le Moyne à Longueuil. Dans le cadre des Soirées d’Opéramania, l'on pourra voir le vendredi 2 mars 2018 à 19 h 30 Rigoletto de Giuseppe Verdi dans une production de l'Opéra national de Paris de 2016. La distribution comprend Quinn Kelsey, Olga Peretyatko, Michael Fabiano, Rafal Siwek et Vesselina Kasarova. La direction musicale est de Nicola Luisotti et la mise en scène de Claus Guth. Cette soirée se déroulera à la salle Jean-Papineau-Couture de la Faculté de musique de l'Université de Montréal située au 200, avenue Vincent-d'Indy à Montréal.

*****

Je vous souhaite une agréable semaine lyrique!

ANNEXE


Lancement de la saison 2018-2019

Cinquième salle, Place des Arts Mardi 20 février 2018

Notes pour une allocution de

PATRICK CORRIGAN
Directeur général de l'Opéra de Montréal

Mesdames et messieurs,

Je remercie d’abord, chacun et chacune d’entre vous, pour votre présence parmi nous ce soir. De la part de toute l’équipe de l’Opéra de Montréal, y compris des membres de son conseil d’administration, je suis très heureux de vous souhaiter la bienvenue ici à la Place des Arts. Nous sommes fiers de vous dévoiler notre nouvelle saison 2018-2019.

Nous  nous rassemblons en famille aujourd'hui, comme nous voudrons le faire dans les prochaines années également, pour célébrer les opéras et les artistes de notre prochaine saison. Nous y sommes pour partager les idées et les directions qui nous inspirent, et pour toujours garder nos alliés – les abonnés et tous nos spectateurs que vous êtes- au diapason de notre cheminement artistique et institutionnel.

À l’Opéra de Montréal, nous croyons que l’opéra a un immense potentiel. L’opéra existe depuis 400 ans et nous constatons que les œuvres exceptionnelles de toutes les époques sont pertinentes à l’expérience humaine. Nous constatons que l’opéra  offre un cadre idéal pour raconter des histoires aussi singulières que contemporaines, porteuses d'émotion et méritant d'être chantées. Et ici à Montréal, nous avons beaucoup d'histoires à chanter. C’est ainsi par le chant qu’on grave nos histoires dans le cœur et dans la mémoire des gens. En racontant de telles histoires, l’opéra peut dépasser nos résistances intellectuelles et même culturelles, nous aller droit au cœur. Car à l’opéra, les histoires sont racontées non seulement pas les mots, mais par l’universalité de la musique et les couleurs magiques de la voix humaine.

Montréal a une histoire d’amour, longue et passionnée, avec l’opéra. Nous sommes de grands consommateurs de culture. Nous sommes curieux et aventureux dans nos goûts. Et notre terroir est riche d’artistes accomplis de disciplines diverses qui apportent quelque chose de vital et distinctif à notre grand art.

Après cinq saisons pendant lesquelles ont été présentées des œuvres du XXIe siècle à l’Opéra de Montréal, notre public a développé un vif intérêt pour les nouveaux opéras. Nous reconnaissons à quel point le public est profondément attaché à ses artistes et à ses histoires.

Nous continuons à développer des partenariats pour la présentation des opéras de chambre. Ces œuvres sont contemporaines et la plupart font appel à des créateurs canadiens et québécois. Elles seront à l’affiche dans différentes salles intimes dans la Métropole et seront présentées en partenariat avec diverses institutions culturelles. Cette stratégie nous permet d’enrichir notre répertoire, de créer de nouveaux points de contact avec de nouveaux publics, et d’accroitre l’impact de l’opéra sur la vie culturelle de Montréal.

Aujourd’hui, nous prenons la mesure de l’immense potentiel de l’Opéra de Montréal. Nous croyons que l’opéra peut devenir un catalyseur culturel, en ralliant nos publics autour d’une aventure qui fait appel une grande diversité d’artistes et d'histoires aux fins de créer de l’opéra pour les gens d'ici et pour le monde. Plus que jamais, nous voulons faire de Montreal un acteur important pour l'avenir de l’opéra.

Nous croyons par ailleurs que les citoyens et citoyennes doivent avoir un véritable accès aux arts. Comme nous sommes la force majeure en opéra dans la métropole, il est important que nous favorisions un tel accès à l’opéra, même si l’opéra est une forme d'expression artistique dont les coûts de production sont particulièrement elevés.

Pour cette raison, nous avons ré-échelonné les prix des places dans la salle Wiflrid-Pelletier. Nous avons réalisé une analyse approfondie des habitudes d'achats de billets pour mieux comprendre la valeur de marché de chacune des places. Nous avons révisé les prix de chacune d'elles et nous offrirons dès la prochaine saison un grand nombre de places à des prix plus abordables pour augmenter l’accessibilité ainsi que la demande.

We will now offer 800 seats among 3000 which will be less costly. We will now offer single tickets at $25 which will be available to anyone. We will offer a subscription at $99 for the four operas in the Salle Wilfrid-Pelletier. 300 seats will have moved up a price category, mostly in to a new section called Premium, which comprises the seats most in demand in the hall Notre équipe s’assurera que cette transition soit fluide pour l'ensemble de nos abonnés.

La saison prochaine, nous allons également élargir notre programmation gratuite autour du grand Montréal avec les évènements Parlons de l’Opéra/Let's Talk Opera qui sont présentement offerts la semaine avant chaque production – à la Grande Bibliothèque en français, and in English at Victoria Hall. Ses conférences préparatoires à l'opéra seront ainsi présentées dans de nouvelles lieux sur Rive sud, à Laval et à plusieurs autres endroits  sur l’île de Montréal.

Et j'ai l'immense plaisir de vous annoncer que nous nous préparons à vous offrir durant la saison 2019-2020 des représentations et une série d’abonnements pour tous nos opéras en matinée, les dimanches à 14 h.

Je tiens à remercier toute l’équipe de l’Opéra de Montréal, nos artistes et les membres de notre conseil d’administration, qui travailleront très fort pour réussir, pour vous et avec vous, la nouvelle saison 2018-2019 de notre compagnie lyrique.

Partager: